AB InBev relance son IPO à Hong Kong, le titre grimpe

©REUTERS

Après avoir suspendu, mi-juillet, son projet d'introduction en Bourse de sa filiale Asie-Pacifique, AB InBev a décidé aujourd'hui de poursuivre ce projet. Le brasseur viserait, cette fois, un montant de 5 milliards de dollars selon certaines sources. En début de séance l'action s'adjugeait près de 5%.

AB InBev ne lâche pas l’affaire. Après avoir annoncé mi-juillet qu’il ne procéderait pas à l’introduction (IPO) de sa filiale Asie Pacifique à la Bourse de Hong Kong pour des raisons, notamment, liés aux conditions du marché, le numéro un mondial de la bière a remis son ouvrage sur le métier.

Il annonce aujourd’hui que Budweiser Brewing Company APAC Limited, sa filiale Asie-Pacifique (excluant l’Australie), a redéposé une application pour l’introduction en bourse, toujours à Hong Kong, d’une minorité de ses actions.

Le brasseur précise toutefois dans son communiqué qu’il n’y a aucune garantie que cette opération sera finalisée et que la décision dépendra d’un certain nombre de facteurs, y compris les conditions de marché. Aucun calendrier n’est avancé mais selon Bloomberg l'opération pourrait déjà débuter la semaine prochaine. 

Flop et plan B

En juillet dernier, Budweiser Brewing Company APAC entendait lever jusqu’à 9,8 milliards de dollars avec un minimum de 8,3 milliards. Mais il semblerait qu’avec la fourchette de prix fixée par AB InBev, qui était comprise entre 40 et 47 dollars par action, tous les titres n’ont pas trouvé preneurs.

On ne sait pas non plus si ce montant global est toujours d’actualité. D’autant plus qu’une semaine après avoir suspendu ses plans d’IPO, AB InBev a annoncé la vente de Carlton & United Breweries, sa filiale australienne, à Asahi Group Holdings pour 11,3 milliards de dollars. Selon certaines sources, AB InBev viserait, cette fois, un montant de 5 milliards de dollars.

Rappelons que tant la cession de Carlton que la mise en bourse d’une de ses filiales visent à réduire l’endettement du groupe qui s’élevait à 104,2 milliards de dollars au 30 juin.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect