Amazon pense à ouvrir des épiceries aux USA

Amazon prévoirait d'ouvrir une douzaine d'épiceries à travers les Etats-Unis avec l'ambition de se développer sur le segment de l'alimentation, nouvelle preuve de son envie de développement dans les magasins physiques.

L’appétit d’Amazon pour les magasins physiques se fait une nouvelle fois sentir. Le géant américain de l’e-commerce envisagerait en effet d’ouvrir une douzaine d’épiceries dans plusieurs grandes villes des États-Unis, rapporte le Wall Street Journal sur base de sources proches du dossier, et ce, dans un vaste mouvement d’élargissement de son champ d’activité dans le secteur de l’alimentation, mais aussi de rapprochement des différents aspects de la vie des consommateurs. Le premier magasin, prévu à Los Angeles, pourrait déjà sortir de terre d’ici la fin d’année.

Il s’agirait là d’un développement distinct à ce que le groupe propose déjà via la chaîne de supermarchés bio Whole Foods, rachetée à la mi-2017.

Il s’agirait là d’un développement distinct à ce que le groupe propose déjà via la chaîne de supermarchés bio Whole Foods, rachetée à la mi-2017 pour quelque 13,7 milliards de dollars, sans que réellement plus de détail n’ait filtré quant au concept, si ce n’est un prix "plus accessible" que ce qui est d’application côté bio.

Du reste, deux éléments circulent aussi autour du projet. D’un, la possibilité pour Amazon de peut-être exercer sous une marque différente à celle que tout le monde connaît. De deux, l’hypothèse de l’acquisition d’une chaîne régionale pour aider le géant dans ses désirs de conquête territoriale et commerciale dans l’alimentaire.

À voir par contre quelles seront les synergies avec son actuel autre projet, Amazon Go, ces magasins où le client vient, fait ses courses, puis part sans devoir sortir carte ou GSM – le paiement étant effectué automatiquement.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés