Après le bateau à bière, AB InBev lance le train à bière

©Photo News

AB InBev a inauguré une nouvelle liaison ferroviaire entre la brasserie de Leuven, où est brassée la Stella Artois, et le port de la Métropole, d’où elle est exportée.

AB InBev a inauguré ce lundi, en présence du ministre-président flamand Jan Jambon, un nouveau "train à bière" à Anvers. Il s’agit d’une nouvelle liaison ferroviaire entre la brasserie de Leuven, où est brassée la Stella Artois, et le port de la Métropole, d’où elle est exportée. Opérée par la compagnie Lineas, la ligne de train nécessite également la coopération de Katoen Natie, pour l’organisation logistique, et de DP World, pour la gestion des travaux d’embarquement sur les quais. Le but du jeu est de réduire les émissions de gaz à effet de serre et les nuisances en terme de trafic routier que causaient jusqu’ici le transport de Stella Artois par camion.

©BELGA

À partir de 2020, où la nouvelle liaison pourra donner tout son potentiel, le brasseur retirera quelque 20.000 camions des routes en base annuelle, annonce AB InBev dans un communiqué. Autres mesures de l’économie ainsi générée: cela fera 440.000 kilomètres en moins sur les routes, et une réduction des émissions de CO2 de l’ordre de 75%.

La Stella Artois est exportée dans une centaine de pays. Les volumes de production de la bière ont doublé à l’export entre 2014 et 2018. Sa première destination est les Etats-Unis. Le Canada, le Mexique et la Corée du Sud en sont également très friands.

©BELGA

Plus tôt cette année, le premier brasseur mondial avait aussi innové en créant une liaison par bateau entre la brasserie de Jupille et le port d’Anvers. Cette solution permettra de remplacer 5.000 transports par camion sur la seule année 2019. AB InBev a pour ambition globale de réduire ses émissions de CO2 de 25% entre 2017 et 2025.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés