Beyond Meat, une IPO à 184 millions de dollars

©Kristof Vadino

Début mai, la jeune pousse américaine spécialisée dans les alternatives véganes aux protéines animales sera la première du secteur à être cotée sur les marchés. Beyond Meat entend lever 184 millions de dollars, ce qui la valoriserait à 1,2 milliard de dollars.

Connue pour son Beyond Burger, un hamburger préparé à la base de plantes selon des méthodes traditionnelles, la société américaine Beyond Meat fait partie de ces start-ups en vogue qui développent des technologies toujours plus sophistiquées pour proposer des alternatives véganes à la viande. Ses steaks, saucisses ou autres produits destinés à remplacer la viande hachée ont le goût, la couleur, l’odeur ou la texture de la viande mais sont fabriqués à partir de petits pois de fèves ou de soja.

On a testé pour vous le burger vegan au goût de viande

 

Tout comme Impossible Foods, autre star du secteur, Beyond Meat surfe avec succès sur la vague des nouvelles habitudes de consommation. Parmi ses investisseurs initiaux, on retrouve notamment le créateur de Microsoft Bill Gates, l’acteur Leonardo DiCaprio, les cofondateurs de Twitter Biz Stone et Evan Williams ou l’ex-directeur de McDonald’s Don Thompson, ainsi que le géant de la viande Tyson Foods ou l’association de défense des animaux Humane Society.

Une croissance appétissante

1,2 milliard $
Beyond Meat espère lever 184 millions de dollars, ce qui valoriserait la société à 1,2 milliard de dollars.

Forte de ces soutiens emblématiques, la start-up estime être en mesure de faire une entrée en Bourse réussie en proposant 8,75 millions d’actions sur le Nasdaq au prix maximum de 21 dollars. À ce niveau, l’entreprise se verrait donc valoriser à 1,2 milliard de dollars. L’argent récolté devrait être investi "dans les unités de fabrication actuelles et à venir" et servir à "l’extension des capacités de recherche et développement et de commercialisation et marketing".

À la faveur de l’accroissement des préoccupations environnementales et alimentaires, Beyond Meat affiche d’ores et déjà des résultats appétissants. Son produit phare, le Beyond Burger, s’est écoulé à 50 millions de pièces et est distribué dans près de 35.000 restaurants, hôtels, universités… Malgré une perte nette de 30 millions de dollars en 2018, la société est en forte croissance: son chiffre d’affaires est passé de 16 millions d’euros en 2016 à 88 millions de dollars en 2018.

Avec cette IPO, l’entreprise veut s’offrir les moyens de coiffer la concurrence pour devenir le leader sur le marché mondial de la foodtech, estimé à 6,4 milliards de dollars d’ici 2023 selon les estimations de MarketsandMarkets. Pour y arriver, outre l’augmentation de ses capacités de production, Beyond Meat doit aussi miser sur l’innovation. C’est la raison pour laquelle elle a notamment investi dans un centre de R&D de 2.500 m² afin d’étoffer sa gamme de produits sans protéine animale.

opération de charme en Belgique

Pour faire connaître ses produits à base de plantes, et notamment le Beyond Burger, un substitut de viande 100% végane composé exclusivement de plantes, ayant la même texture et le même goût qu’un burger de bœuf, la société américaine ne lésine pas sur les moyens. Ce mardi, pour le lancement officiel de la marque en Belgique, l’entreprise a invité un groupe exclusif de journalistes et d’influenceurs à venir tester ce fameux burger lors d’une dégustation dans le restaurant Cospaia à Ixelles. Pour les amateurs du genre, notez que la chaîne belge de burgers gourmets The Huggy’s Bar propose également depuis peu le Beyond Burger. Elle présente le produit comme une "exclusivité mondiale" le qualifiant de "burger du futur". Rien que ça.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect