Ça coince pour l'IPO d'AB InBev en Asie, le titre flanche

Le Belge Jan Craps est le CEO de Budweiser Brewing Company APAC. ©Bloomberg

On attendait pour ce vendredi le prix définitif de l'IPO des activités Asie-Pacifique d'AB InBev. Cette décision a été reportée pour une raison inconnue. On apprend par ailleurs que le processus fait l'objet d'une réévaluation avec, comme option, un possible report de l'opération. L'action AB InBev perdait 3% à l'ouverture.

Budweiser Brewing Company APAC, la filiale Asie-Pacifique d’AB InBev , ne fixera pas le prix définitif de son IPO à la Bourse de Hong Kong ce vendredi, comme prévu, signale Reuters qui cite deux sources.

L'ensemble du processus fait l'objet d'une réévaluation. Un report de l'IPO fait partie des options.

De son côté, Bloomberg cite une autre source qui affirme que l'ensemble du processus fait l'objet d'une réévaluation. Un report de l'IPO fait partie des options

L’offre porte sur 1,6 milliard d’actions proposées entre 40 et 47 dollars de Hong Kong ce qui valorise l’opération entre 8,3 et 9,8 milliards de dollars. Elle a été sursouscrite et a attiré principalement des institutions, des fonds souverains et des fonds de pension.

Date butoir le 15 juillet

Depuis la fin de l’IPO, la direction de la société et des représentants de JPMorgan et de Morgan Stanley, les banques qui ont organisé le placement, se réunissent pour fixer le prix définitif. En vain jusqu'ici.

On ne connaît pas la raison qui a entraîné le retard dans cette décision. Les banques pourraient ne pas avoir suffisamment reçu d'ordres pour établir un prix. Elles auraient également fixé la fourchette de prix de manière trop agressive. La publication de la fourchette de prix avait en effet surpris certains analystes qui avaient modélisé une valorisation inférieure de la société.

Selon le prospectus, si le prix définitif ne peut pas être fixé pour le 15 juillet, l’IPO ne sera pas poursuivie.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect