Publicité
Publicité
epinglé

Chez Kellogg, neuf semaines de grève et c'est la porte

Lassée d'un conflit social qui pourrissait depuis deux mois, la direction du géant américain des céréales Kellogg a tranché dans le vif en remplaçant 1.400 grévistes.