Conceptum (Megavino) dépose le bilan

L'agence événementielle Conceptum organise une vingtaine de salons par an, dont Megavino. ©BELGAIMAGE

L'entreprise d'Overijse est victime du "lockdown" de l'événementiel. Son fondateur s'attend à un raz de marée sur le secteur si les salons ne peuvent pas redémarrer en septembre.

C’est le premier domino de ce qui pourrait être une longue série dans le secteur de l’événementiel et des salons. Conceptum, organisateur entre autres du Salon des Vacances (Anvers) et du salon nautique "Belgian Boat Show", vient de déposer le bilan.

L’entreprise d’Overijse est surtout connue des amateurs de vins. C’est elle qui a repris, début 2016, Megavino aux mains de ses fondateurs Baudouin Havaux et Alain Bloeykens.

L’événement, connu pour être la plus grande foire vinicole du Benelux, brasse chaque année près de 35.000 personnes dans les allées du Heysel.

Une vingtaine de salons par an

Chaque année, Conceptum organise une vingtaine de salons majeurs en Belgique et à l'étranger, en plus de dizaines d'événements "corporate" pour l'industrie chimique (Solvay, Essenscia) et le secteur aérospatial (ESA), entre autres. Son chiffre d'affaires atteignait 5 millions d'euros en 2019. L’entreprise compte une vingtaine d'employés.

"Je vois 30 ans de dur labeur partir en fumée, non pas parce que ces foires n'attireraient plus les gens, mais parce que l'absence de décision du gouvernement signifie que nous ne savons pas si nos activités peuvent continuer ou reprendr : Creativa fin septembre, Megavino en octobre, Country Side en novembre. De tels événements sont normalement commercialisés en avril, mai et juin", explique Florent Godin, qui est à la tête de l’entreprise.

Il prédit un raz de marée sur le secteur et un "carnage social" si les bourses événementielles et salons ne peuvent pas reprendre au 1er septembre.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés