De nouveaux berlingots en crowdfunding pour FrOui

Laurent Serrier et Jeffrey Delronge, cofondateurs de FrOui ©Louis de l'Arbre

Le jeune producteur de jus de fruits frais veut diversifier ses contenus pour faciliter sa commercialisation.

Déjà présente dans 120 points de vente, la (très) jeune marque de jus de fruits frais FrOui vise résolument le bio. Point de bouteille en plastique ou en PET mais uniquement des contenants en verre de 75 ou 25 cl. Mais bien conscients que le verre n'est pas le matériau le plus facile à utiliser au quotidien, Laurent Serrier et son compère Jeffrey Delronge envisagent d'ajouter des berlingots à leur gamme.

"Le verre correspond bien à notre positionnement écoresponsable, mais ce n'est pas très pratique à trimbaler. Très lourd, encombrant... Nous avons donc opté pour des berlingots en carton recyclé équipés de bouchon en fibre de canne à sucre", explique Laurent Serrier.

Pour financer ce nouveau développement commercial, FrOui fait appel au crowdfunding. Une campagne de financement a été lancée en début de semaine et court jusqu'au 28 octobre. L'objectif de base, modeste, est de récolter 8.000 euros pour poursuivre le développement et le financement du packaging.

C'est un objectif à la mesure de la toute jeune société créée il y a 18 mois et lancée durant l'été 2019 par deux jeunes Bruxellois, qui ont récemment quitté leur boulot pour se lancer uniquement dans cette aventure.

Pour se différencier, FrOui met en avant quatre recettes extrêmement pauvres en sucre, grâce à l'ajout d'infusions de plantes et d'eau au jus de fruits pour en réduire l'acidité. Disponible dans des points de vente spécialisés dans le bio, la jeune marque a plutôt profité du confinement et de l'engouement pour les produits sains et locaux qu'il a créé. En quelques mois, FrOui a triplé son chiffre d'affaires et a vendu quelque 50.000 bouteilles.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés