Décès du fondateur d'Aldi, Theo Albrecht

©DPA

Theo Albrecht, un des fondateurs du pionnier du discount Aldi et deuxième homme le plus riche d'Allemagne, est décédé samedi à l'âge de 88 ans. Deuxième fortune d’Allemagne, il est mort comme il a vécu: dans le plus grand secret.

Il est mort comme il aura vécu: dans le plus grand secret. L’édition en ligne de l’hebdomadaire Der Spiegel a révélé que Theo Albrecht, qui a fondé avec son frère Karl le discounter Aldi, est décédé samedi à l’âge de 88 ans.

Sur la disparition du deuxième homme le plus riche d’Allemagne, dont la fortune approcherait 17 milliards d’euros selon Manager Magazin, on n’en sait pas plus. Le lieu exact de son dernier soupir n’est même pas connu. Il faut dire que ce père de deux enfants avait un culte de la discrétion proche de la paranoïa.

Refusant toute interview et reclus dans sa région natale d’Essen à l’ouest du pays, Theo Albrecht est apparu pour la dernière fois en public en… 1971. Sa dernière photo officielle remonte également à cette période.

Cette année marqua, il est vrai, un tournant dans la vie de ce passionné de golf qui possède son propre 18 trous, son seul véritable hobby de milliardaire. Kidnappé pendant dix-sept jours à Düsseldorf, il sera libéré grâce au paiement d’une rançon de 7 millions de marks, un record à l’époque. La somme, dont on ne retrouvera même pas la moitié, fut déposée par un évêque allemand sur un parking désert.

L’événement fit les gros titres et traumatisera à jamais les frères Albrecht. Theo fera toutefois encore parler de lui lorsqu’il ira plus tard devant la justice pour tenter (en vain) de faire passer cette rançon en frais professionnels dans sa déclaration d’impôt…

C’est que l’homme, qui a appris son métier dans la petite épicerie de 35m² ouverte par sa mère en 1913, a le goût de l’économie. Les exemples de sa pingrerie sont nombreux. Pour écrire son courrier, il utilisait il y a quelques années à peine des enveloppes formatées aux anciens codes postaux allemands, qui ont changé au début des années 1990.

Cette volonté de limiter ses dépenses a fait le succès d’Aldi qui limite même le nombre d’ampoules dans ses magasins pour réduire sa note d’électricité.

Le premier magasin du groupe, qui compte aujourd’hui 8.000 points de vente dans près de 20 pays, a été inauguré en 1962 par Theo à Dortmund.

L’année précédente, il s’était partagé avec son frère le marché allemand. A lui le nord du pays, à Karl (l’aîné) le sud. Les deux enseignes ont aussi évité de se marcher dessus à l’international. Cette paix des braves a fait la fortune des frères Albrecht. Mais samedi, Karl a perdu Theo.

F.T.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés