Dividende en baisse pour Delhaize: ça plaît

Photo News ©Photo News

Delhaize baisse son dividende pour l'exercice 2012: il le fixe à 1,05 euro par action, afin de préserver sa situation financière. Etonnamment,cela rassure plutôt le marché. Le trimestre se clôture sur une perte nette de 168 millions. le distributeur compte ouvrir une bonne vingtaine de nouveaux magasins en Belgique.

Pour le 4e trimestre 2012, Delhaize a enregistré une croissance de ses revenus de 2,3%, à 5,763 milliards. Il enregistre une perte nette part du groupe de 168 millions d'euros (-77,8%).

· Les revenus de Delhaize America ont diminué de 2,1% (4,7 milliards de dollars). Pour rappel, 126 magasins ont été fermés en janvier 2012.
· Les revenus en Belgique se sont élevés à 1,3 milliard (+2,4%), avec une croissance du chiffre d'affaires comparable de 0,8% grâce à de bonnes ventes de fin d'année notamment.
· Les ventes du Sud-Est de l'Europe et de l’Asie ont augmenté de 3,9% à 860 millions.

Sur l'année

Pour l'année, le chiffre d'affaires s'élève à 22,737 milliards d'euros, en hausse de 7,7%, et est conforme aux prévisions. Le bénéfice net (part du groupe) de 105 millions enregistre une chute de près de 83% (activités poursuivies: 125 millions). La croissance organique des revenus a été de 2,1%.

L’Ebitda a diminué de 14,5% à 1,3 million, surtout à cause de la charge liée à l'optimisation du portefeuille de magasins au premier trimestre.

La marge brute a été de 24,5% des revenus, en diminution suite aux investissements en prix. Le bénéfice d'exploitation sous-jacent a diminué de 13,4% à taux de change réels à 810 millions (-17,5% à taux de change identiques).

Le dividende sera en baisse à 1,40 euro par action contre 1,76 pour l'exercice 2011. Ce qui équivaut à un dividende net de 1,05 euro par action. Les analystes envisageaient un coupon stable... C'est la première fois en 10 ans que le groupe baisse la rémunération à ses actionnaires.

A savoir

La baisse du dividende ne déçoit pas les investisseurs, dans la mesure où Delhaize explique que cela va lui permettre de baisser ses coûts, d'améliorer son image et de renforcer sa situation financière. Et tout cela pousse les spéculateurs à la baisse à racheter le titre...

Et pour cette année? Pierre-Olivier Beckers, se veut positif, mais prudent. "Nous croyons que le Groupe Delhaize a la capacité d'améliorer ses résultats
d'exploitation dans tous ses marchés, en restant focalisé sur la croissance durable des revenus et une gestion stricte des coûts."

Pierre-Olivier Beckers mise aussi sur l'ouverture de nouveaux magasins. "Nous prévoyons des investissements d'approximativement 650 millions (hors contrats de location et à taux de change identiques) et l'ouverture de 200 nouveaux magasins pour l'année, la plupart dans le Sud-Est de l'Europe et l’Asie."

Comment assurer la croissance?

Aux USA, Delhaize compte baisser ses prix et veut accélérer la croissance chez Food Lion.
En Belgique, le groupe au lion veut "revitaliser" son enseigne en "renforçant ses forces historiques": marques propres, qualité et santé, fraîcheur, assortiment et expérience d'achat. Il veut améliorer son positionnement sur les prix et ses structures de coûts. Et il a l'intention d'ouvrir en Belgique entre 25 et 30 magasins.
Delhaize compte également gagner des parts de marché en Grèce.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés