Publicité
Publicité

En PRJ, la start-up "Mon cafetier" cherche un partenaire

N'ayant pas atteint la rentabilité, la start-up "Mon cafetier" a dû se mettre à l'abri de ses créanciers par le biais de la réorganisation judiciaire.