Five Guys, les burgers préférés d'Obama, débarque à Bruxelles

©Photo News

Après Anvers, la chaîne de burgers haut de gamme Five Guys atterrit à Bruxelles. Le 1er juillet, l’enseigne ouvrira un restaurant dans le nouveau food court de City 2, avec un accès direct à la rue Neuve.

Les amateurs de burgers haut de gamme peuvent commencer à danser sur les tables. Après avoir mis un pied à Anvers au début du mois de février, la chaîne de restauration rapide Five Guys, qui a les faveurs de l’ancien président américain Barack Obama, débarque à Bruxelles au début du mois de juillet. Selon nos informations, recoupées à différentes sources, Five Guys ouvrira ses portes au début du mois de juillet dans le nouveau food court du centre commercial City 2. A priori, la chaîne créée en 1986 aux Etats-Unis par Jerry Murrell, disposera d’une surface qui s’étalera sur deux étages. La chaîne bénéficiera d’un accès par la rue Neuve et s’étendra un étage en dessous vers le tout nouveau food court.

Five Guys risque bien d’être la locomotive de ce nouvel espace de plus de 400 places assises qui ouvrira ses portes à City 2 au début du mois de juillet. Le moins que l’on puisse écrire est que la concurrence dans le secteur sera rude entre les chaînes de fast-food. Rappelons qu’il y a déjà un Quick et un McDonald’s dans la rue Neuve, à un jet de ketchup de l’endroit où Five Guys va s’établir.

Affaire de famille

D’après nos informations, Kentucky Fried Chicken (KFC), une autre chaîne de restauration rapide, avait fait part de son intention de s’installer dans la rue Neuve, mais un premier avis consultatif négatif a été rendu par les autorités qui veulent éviter une trop grande concentration de chaînes de fast food dans le même périmètre. Du coup, KFC, qui est en train de prendre pied en Belgique, a décidé de s’établir à la Gare du Nord.

L’histoire de Five Guys confine à la véritable success story à l’américaine. Le concept? Facile et appliqué depuis l’ouverture du premier restaurant de la chaîne en 1986: un menu personnalisable presque à l’infini et des hamburgers faits maison avec des aliments frais. La base.

Kentucky Fried Chicken, qui lorgnait la rue Neuve, a dû se rabattre sur la gare du Nord.

Mais Five Guys, c’est avant tout une histoire de famille. Le père, Jerry Murrell, est le cerveau de l’opération. Passionné par la nourriture, il a payé ses frais de scolarité en travaillant comme cuisinier pour une organisation étudiante avant de se lancer dans une carrière dans la finance. Avant la naissance de son dernier fils (il avait déjà quatre enfants), le père de famille a laissé le choix aux grands. Soit ils allaient à l’université, soit la famille utilisait le budget destiné aux études et ouvrait son premier restaurant. Ils ont opté pour la deuxième solution et, avec un peu moins de 70.000 dollars en poche, la famille Murrell a ouvert son premier restaurant, à Arlington, en Virginie.

Le succès a rapidement pointé le bout de son nez et la famille a ouvert plusieurs restaurants coup sur coup avant que Jerry Murrel ne décide, en 2003, de vendre la marque en franchise. Aujourd’hui, Five Guys compte plus de 1.500 restaurants dans le monde (dont deux en Belgique) et réalise un chiffre d’affaires de 1,6 milliard de dollars.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés