Giovanni Ferrero s'empare d'un 4e biscuitier européen

Au départ de la Belgique, Giovanni Ferrero est en train de bâtir un petit empire des biscuits fins à côté du groupe Ferrero. ©AFP

Via son holding belge CTH Invest, l'Italien Giovanni Ferrero a conclu l'acquisition du britannique Burton's Biscuit.

Et de quatre! Le holding CTH Invest, fondé en Belgique il y a cinq ans par Giovanni Ferrero, vient de réaliser sa quatrième acquisition en Europe. Il a conclu un accord définitif avec le fonds de pension canadien Ontario Teachers' Pension Plan Board pour le rachat de Burton's Biscuit Company, un fabricant de biscuits de luxe britannique.

CTH Invest s'était déjà emparé du biscuitier belge Delacre en 2016, du danois Kelsen en 2019 et d'un autre britannique, le groupe Fox's Biscuits, en 2020. Son portefeuille de fabricants de biscuits fins ou de luxe commence à peser lourd.

275 millions
de livres
Le biscuitier britannique Burton's réalise un chiffre d'affaires de 275 millions de livres (318 millions d'euros).

Contrairement au groupe Ferrero (Nutella, Kinder, Ferrero Rocher...), le holding CTH appartient à la seule famille de Giovanni Ferrero. Le géant italien est, lui, co-contrôlé par Giovanni Ferrero et par les enfants de son frère décédé. En Belgique, Giovanni Ferrero pilote non seulement CTH Invest, qui se construit un portefeuille de participations en Europe, mais aussi le holding frère FFH, qui se concentre sur le marché américain.

Six usines en Albion

Burton's Biscuit produit des biscuits sous ses propres marques (Maryland Cookies, Wagon Wheels, Jammie Dodgers...) ou sous marques de tiers. Il a dégagé, l'an dernier, un chiffre d'affaires de 275 millions de livres, soit quelque 318 millions d'euros. Il exploite six unités de production, toutes établies au Royaume-Uni et a son siège à St Albans, dans le nord de Londres. Il emploie environ 2.000 personnes.

"Nous souhaitons ainsi nous renforcer sur l’un des principaux et plus prometteurs marchés du biscuit premium en Europe", nous dit-on au siège de CTH. Où l'on qualifie Burton's de "portefeuille de belles marques iconiques pour tous les consommateurs britanniques".

Le holding belge a les reins solides. Son capital social (...) totalise 2,79 milliards d'euros.

Un prix "très (trop) généreux"

Selon une newsletter sectorielle, CTH Invest aurait déboursé 360 millions de livres (416 millions d'euros) pour cette acquisition. Un prix qu'on nous dit "très (trop) généreux", de source proche des sociétés. Quoi qu'il en soit, on rappellera que le holding belge a les reins solides. Son capital social, que son actionnaire a encore augmenté en janvier et mars derniers, totalise 2,79 milliards d'euros.

Reste à voir si CTH Invest va procéder avec Fox's et Burton's comme il l'a fait avec Delacre et Kelsen, en faisant glisser ces participations vers une nouvelle structure qu'il a mise en place récemment, Fine Biscuits Company. On imagine aussi que Burton's pourra mettre à contribution The Fine Lab, le nouveau laboratoire de R&D en biscuiterie que le groupe a fondé à Bruxelles.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés