Greenyard a trouvé l'origine de la listeria, l'action bondit

Le ciel redevient plus clément au-dessus de Greenyard. Avec la reprise de production de l'usine hongroise, l'entreprise espère limiter l'impact financier de cette crise aux 30 millions d'euros annoncés. ©Wouter Van Vooren

L'usine hongroise de Greenyard avait dû fermer ses portes parce qu'une contamination à la listeria avait été découverte. L'origine de la souche de bactérie désormais identifiée, Greenyard peut relancer la production.

L'usine hongroise de Greenyard était à l'arrêt depuis la fin du mois de juin. Elle va bientôt relancer son activité. "La réouverture de l'usine est analysée avec les différentes autorités et sera décidée sur base de procédures libératoires strictes", explique le producteur belge des légumes surgelés dans un communiqué.

Le site a en effet été passé au peigne fin par les autorités sanitaires afin d'identifier la source de la contamination à la listeria qui avait provoqué un rappel massif de produits. Neuf personnes sont mortes de listériose. Trente-huit sont toujours malades.

"Greenyard a procédé à une analyse profonde de son usine afin de découvrir les causes de cette potentielle contamination. Cela a été fait en collaboration avec les autorités et des experts indépendants. Cette enquête s'est terminée avec succès et a mené à l'identification de la cause." La présence de listeria a ainsi été décelée dans l'un des deux tunnels de congélation. Ce tunnel voyait passer environ 3% de la production de produits surgelés commercialisés par Greenyard. Ce tunnel restera fermé.

Des procédures sévères de contrôles sont mises en place et le resteront "aussi longtemps que la société le juge nécessaire".

Le rappel massif des produits avait coûté 30 millions d'euros à Greenyard; et ce après intervention des assurances. Avec la réouverture de l'usine, Greenyard espère limiter l'impact financier des opérations de rappel aux 30 millions annoncés.

Verdict le 20 novembre lors de la présentation des résultats semestriels du groupe.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content