Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Greenyard, dont le titre a fondu de 70%, songe à se renflouer

Greenyard a connu une année 2018 particulièrement difficile avec, notamment, une pression sur les prix et une contamination à la listeria en Hongrie. Le groupe de fruits et légumes envisage de lever des fonds pour respecter ses accords avec les banques.