Heineken double la rémunération de son patron belge

Jean-Francois van Boxmeer, CEO de Heineken. EPA ©EPA

Une rémunératin de 8,17 millions d'euros en 2012... Le géant brassicole Heineken a plus que doublé l'an dernier les émoluments de Jean-Francois van Boxmeer, lui octroyant notamment des bonus en actions pour quelque 4 millions d'euros.

Heineken a largement augmenté la rémunération de son CEO, Jean-Francois van Boxmeer. Le total des émoluments de l'homme d'affaires belge atteint donc 8,17 millions d'euros, selon des calculs effectués par Bloomberg, contre 3,4 millions d'euros pour l'année d'avant.

Jean-François van Boxmeer a obtenu 2,52 millions d'euros en actions pour le récompenser de la reprise l'an dernier d'Asia Pacific Breweries (APB), considérée par le collège des commissaires du géant brassicole néerlandais comme "l'événement phare" de 2012 pour Heineken. Il recevra également 1,5 million d'euros en actions, un bonus toutefois lié à son maintien dans les années futures au sein de la brasserie.

• Le directeur financier (CFO), Rene Hooft Graafland, a également eu droit à un bonus pour la reprise d'APB, estimé à 1,3 million d'euros en actions.

Le syndicat CNV Vakmensen n'a pas caché sa colère en apprenant ces montants, reprochant à Heineken de "flatter l'égo" de son patron. Selon un responsable syndical, le groupe met déjà la pression sur les discussions autour de la convention collective de travail.

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés