HelloFresh va abaisser ses coûts

©Hollandse Hoogte / Olaf Kraak Fotografie

Le champion des livraisons de repas frais en kit a créé une filiale logistique en Belgique: de quoi abaisser ses coûts et ses émissions de CO2.

Deux ans après avoir débarqué sur le sol belge et un an après avoir investi la partie francophone du pays, le groupe germano-américain de livraison de boîtes repas en kit HelloFresh consolide son emprise sur notre marché en y implantant un centre logistique. Alors qu’il fournissait jusqu’ici les clients belges au départ de son entité Benelux logée aux Pays-Bas, il vient de fonder une entreprise belge, Cool Delivery Belgium, qu’il a logée à Jemeppe-sur-Sambre, dans le Namurois. L’objet social de la nouvelle filiale inclut la prestation de "services logistiques et de transport" ainsi que "la distribution des box repas réfrigérés".

Attention à ne pas confondre les sociétés et les rôles: HelloFresh Benelux BV, qui est basée à Amsterdam aux Pays-Bas, continuera de piloter le développement du groupe dans notre pays. La nouvelle entité de droit belge est à considérer comme une émanation de Cool Delivery BV, une autre société de droit néerlandais qui a été rachetée par HelloFresh en 2015. Spécialisée dans les services logistiques des produits réfrigérés, Cool Delivery avait déjà fait ses preuves auprès du groupe, qui en était client avant la transaction. Entre autres choses, Cool Delivery offre des solutions de transport économes en émission de CO2, est spécialisée dans les livraisons "last mile" et doit permettre au groupe d’abaisser ses coûts, ainsi qu’on peut le lire dans la communication qu’il a publiée lors du rachat.

"L’entité belge va nous aider à fournir le meilleur service à nos clients belges et réduira notre empreinte CO2."
Eva Switala
porte-parole, HelloFresh

"Nous travaillons avec Cool Delivery depuis 2015, nous explique une porte-parole du siège en Allemagne. La raison pour laquelle nous avons constitué l’entité belge est très simple: celle-ci va nous aider à fournir le meilleur service à nos clients belges (facteurs linguistique et logistique) et réduira notre empreinte CO2 (facteur durable)."

Neuf pays, huit centres

Créé en 2011 en Allemagne, le groupe HelloFresh exploitait jusqu’à présent 7 centres logistiques alors qu’il est présent dans 9 pays. L’entité de Jemeppe-sur-Sambre formera donc son huitième centre. On en déduira que les services de livraison de boîtes repas à cuisiner soi-même se développent bien sous nos latitudes, puisque le groupe a jugé le moment opportun pour investir dans ce nouveau hub.

Au deuxième trimestre, HelloFresh a franchi, pour rappel, la barre des 1,25 million de clients dans l’ensemble de ses marchés avec 33,7 millions de repas livrés à domicile, soit en moyenne 27 repas commandés par client sur les trois mois. Le groupe encourage les consommateurs à souscrire des abonnements à trois ou cinq repas par semaine. Fin août, sa direction a indiqué qu’elle envisageait une introduction en Bourse à relativement court terme. Entre-temps, HelloFresh a commencé à roder sa communication financière, ainsi qu’en témoigne la publication de ses résultats trimestriels et semestriels.

Au premier semestre 2017, la compagnie a réalisé un chiffre d’affaires de 435 millions d’euros, à comparer avec 291 millions à fin juin 2016, et une perte opérationnelle de 52,9 millions (50,9 millions un an plus tôt). Son premier actionnaire est le holding Rocket Internet, avec quelque 53% du capital; parmi les autres participants au tour de table figure depuis six mois le fonds souverain du Qatar.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés