Publicité
Publicité

Jules Destrooper change de main

©BELGA

Le holding familial GT&CO a racheté totalement la célèbre boîte de biscuits. Celle-ci gardera son ancrage belge et aucun emploi n'est menacé par ce changement de propriétaire.

Aux affaires depuis 1984, Patriek et Peter étaient la quatrième génération de Destrooper à se succéder à la tête de la biscuiterie familiale de Lo-Reninge, dans la région d'Ypres.

Aujourd'hui, l'entreprise fondée en 1886 par Jules Destrooper tombe dans l'escarcelle de la famille Vandermarliere et de leur holding GT&CO. Le holding, connu pour les cigares J. Cortès, cherchait de nouvelles opportunités depuis la vente en 2012 de l'entreprise de tabac Gryson à Japan Tobacco Company. 

Après plusieurs mois de négociations, la famille Vandermarliere a racheté les parts et les délicieuses galettes au beurre des frères Destrooper. Le fabricant de biscuits emploie actuellement 160 personnes avec un chiffre d'affaires avoisinant les 36 millions d'euros.

La famille Vandermarliere reprend tous les employés de Jules Destrooper et envisage "une nouvelle croissance grâce à de nouveaux investissements". Ces dernières années, Destrooper a connu une croissance régulière en misant sur l'image internationale forte de la marque.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés