Publicité
Publicité

L'IPO d'AB InBev à Hong Kong en mode mineur

©Imaginechina

Le prix définitif de l'introduction en bourse (IPO) à Hong Kong d'une filiale d'AB InBev a finalement été fixé dans le bas de la fourchette.

La deuxième fois semble la bonne, mais elle se fera finalement sans véritable éclat. Du moins dans un premier temps.

AB InBev a précisé, cette nuit, le prix final de l’introduction à la Bourse de Hong Kong de Budweiser APAC, sa filiale Asie-Pacifique. Il se situe dans le bas de la fourchette proposée qui était comprise entre 27 et 30 dollars de Hong Kong.

Quelque 1,262 milliard d’actions seront vendues auxquelles 189,4 millions de titres ont été ajoutés dans le cadre de l’option d’ajustement de la taille de l’offre utilisée partiellement. Il s’agissait de couvrir la demande supplémentaire du marché explique AB InBev dans un communiqué. La première cotation devrait intervenir le 30 septembre.

Remboursement de la dette

L’opération devrait rapporter un montant brut d’environ 5 milliards de dollars. Si l’option d’attribution excédentaire d’un maximum de 217,8 millions de titres est pleinement exercée, ce produit total sera majoré de 750 millions de dollars. Le brasseur précise qu’il entend consacrer la totalité des fonds au remboursement de la dette qui, selon les dernières données publiées, tournait autour de 104 milliards de dollars.

A l’issue de cette IPO, AB InBev conservera le contrôle de Budweiser APAC grâce à une participation majoritaire. Celle-ci variera entre 88,86% et 87,22% en fonction de l’exercice de l’option d’attribution excédentaire.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés