Publicité
reportage

La culture brassicole se savoure aussi au bain

Louis Raes (à gauche) et Bart De Brabanter, deux amis, ont découvert ensemble les bains à bière lors d'un voyage en Tchéquie. ©saskia vanderstichele

On connaissait les bains au lait, les bains au vin, mais pas ceux à bière. Pas de ce côté-ci du continent. Deux Belges vont combler ce trou dans notre culture.

La Belgique, pays de la bière ? Le paysage était incomplet, de l'avis de Bart de Brabanter et Louis Raes. Ces deux amis qui ont fait connaissance il y a une quinzaine d'années sur les bancs de l'université, à Leuven, ont fait une découverte lors d'un voyage commun à Prague, en Tchéquie. Ils y ont testé le concept des spas à bière. "On ignorait son existence, mais on a trouvé l'idée excellente", souligne Bart De Brabanter. Rentrés au pays, les deux compères ont vérifié qu'aucun établissement de ce type n'existait en Belgique. Ils ont alors décidé de mettre entre parenthèses leurs carrières professionnelles, l'un dans l'enseignement, l'autre dans la finance, pour se convertir dans l'exploitation d'un espace bien-être tout entier dédié à cette culture que même l'Unesco nous reconnaît...

"On trouve des spas à bière en Autriche, Hongrie, Allemagne, Tchéquie et aux États-Unis."
Bart De Brabanter
Co-fondateur de Bath & Barley

Ils ont mis une entreprise sur pied, Ridder BV, et se sont assuré la disponibilité d'un immeuble intéressant rue de l'Écuyer, au cœur de Bruxelles. Ils l'ont fait aménager par le studio de design anversois WeWantMore avec pour feuille de route l'obligation de s'inspirer de matériaux liés à l'univers brassicole. Résultat, on y déambule entre des décors et des parois de bois, de cuivre et de pierre naturelle, comme si on visitait une brasserie d'il y a un siècle. Et ils sont prêts aujourd'hui à ouvrir les portes de Bath & Barley ("bain et orge"), le premier spa à la bière dans notre pays... Premier à égalité, devrons-nous préciser, avec Good Beer Spa, un établissement concurrent qui sera inauguré quasi en même temps rue Scailquin, à Saint-Josse, à deux kilomètres de là.

Des ingrédients bénéfiques

"On trouve des spas à bière en Autriche, Hongrie, Allemagne, Tchéquie et aux États-Unis", explique Bart De Brabanter. "En France, le même concept existe, mais à base de vin." Les origines de ces bains censés revigorants remontent en réalité au Moyen Âge, où l'on avait déjà senti que plusieurs ingrédients utilisés dans la fabrication de la bière pouvaient avoir un effet positif pour la santé: orge et levure, auxquelles s'est ajouté plus tard le houblon. "Les enzymes actives et la levure de bière rendent votre peau et vos cheveux doux et souples", tandis que "le houblon regorge d'antioxydants et nettoie vos pores", explique Bath & Barley dans un communiqué. Le houblon est aussi conseillé pour lutter contre les troubles digestifs, les problèmes de sommeil et les changements hormonaux.

10.000
nombre de clients espérés
Bath & Barley table sur 10.000 clients en année pleine.

Sur ces bases, les deux fondateurs de Ridder BV ont défini un parcours original, une expérience d'environ une heure qui attendra les consommateurs chez Bath & Barley. Ils ne leur proposeront pas un bain à la bière, mais aux ingrédients de la bière: eau (chaude), orge, levure et houblon. Un mélange plus subtil, au dosage duquel chaque client participera. Bart et Louis ont en effet conclu un accord avec Forrest Farm, un producteur artisanal du village de Warneton qui cultive onze variétés différentes de houblon. Ils ont choisi trois d'entre elles, le Hallertau Mittelfruh, le Cascade et le 7784, qu'ils lui achètent sous forme de cônes de houblon séché avant de les broyer pour pouvoir les utiliser comme scrub. Et chaque client pourra choisir "son" houblon.

Palm, Brussels Beer Project, Oud Beersel, des alliés de choix

Pour parachever le voyage dans cet environnement brassicole, à côté de chaque bain sera installée une pompe à bière qui servira la pils Estaminet, un produit de la brasserie Palm. Outre cela, les clients pourront commander un "beer flight", une dégustation thématique composée de trois bières spéciales belges accompagnées de quelques mets de choix, tels que des chocolats. Ce sera non pas la goutte d'eau qui fait déborder le vase (le bain), mais plutôt la cerise sur le gâteau. Pour parfaire leur offre, Bart et Louis ont ici aussi conclu des accords avec des fournisseurs artisanaux: Brussels Beer Project et Oud Beersel pour les bières, et le chocolatier Frédéric Blondeel pour la partie sucrée du "food pairing".

"On ignorait l'existence des spas à bière, mais on a trouvé l'idée excellente."
Bart de Brabanter
Co-fondateur de Bath & Barley

Des choix intéressants, qui donnent envie de... goûter le(s) produit(s). Reste un suspense lié à la pandémie à quelle date l'établissement pourra-t-il ouvrir ses portes? "Cela dépend de l'interprétation qu'on fait de l'arrêté détaillant les dernières mesures de confinement", répond Bart De Brabantere. Et plus précisément de la présence ou non de saunas dans le spa. "Mais aussi rapidement que possible", ajoute-t-il. Ce pourrait être le lundi 12 avril ou le samedi 1er mai. Comme quoi, il faut un certain courage pour lancer un business par les temps qui courent. Nos deux entrepreneurs n'ont en tout cas pas froid aux yeux; ils tablent sur 10.000 clients à l'issue de leur première année d'exploitation entière.

Le résumé

  • Bart De Brabanter et Louis Raes, deux amis, ont découvert ensemble les bains à bière lors d'un voyage en Tchéquie.
  • Rentrés en Belgique, ils ont décidé de créer ensemble un établissement qui inaugurerait ce service dans notre pays.
  • Exploité sous l'enseigne Bath & Barley, leur espace bien-être dédié au monde brassicole attend ses premiers clients à Bruxelles.
  • Confinement oblige, ils ignorent encore s'ils pourront ouvrir dans une, deux ou cinq semaines.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés