Publicité
Publicité

La licorne du "quick commerce" Gorillas lorgne le français Frichti

La pépite berlinoise dont les Boël sont actionnaires est sur le point d'avaler son homologue sectoriel soutenu par les Spoelberch. De quoi renforcer sa présence en Belgique.