La moitié des boulangeries Pain Quotidien fermées temporairement

Il est question de deux boulangeries à Bruxelles, trois à Anvers ainsi que les établissements de Liège, Waterloo et Wavre. ©Kristof Vadino

La CEO du Pain Quotidien Annick Van Overstraeten avait déjà laissé entendre qu'elle ne pourrait financièrement pas laisser toutes les boulangeries ouvertes. La moitié d'entre elles fermeront donc temporairement, en attente d'une réouverture de l'horeca.

Annick Van Overstraeten l'avait annoncé dans nos colonnes: faute de viabilité financière, "nous devrons fermer temporairement d'autres points de vente et renvoyer encore plus de personnel chez eux". Aujourd'hui l'enseigne de boulangerie passe à l'action et ferme temporairement la moitié de ses sites.

"Nous le disions déjà: dans trois mois, cette situation ne sera plus possible pour le secteur de l’horeca."
Annick Van Overstraeten
CEO Pain Quotidien

Il est question de deux boulangeries à Bruxelles, trois à Anvers ainsi que les établissements de Liège, Waterloo et Wavre. Ils rouvriront en même temps que les restaurants, lorsque les clients pourront consommer à l'extérieur comme à l'intérieur.

Manque de soutien

La CEO avait dénoncé au lendemain du dernier codeco les perspectives trop vagues pour le secteur: "Il y a trois mois, nous le disions déjà: dans trois mois, cette situation ne sera plus possible pour le secteur de l’horeca."

Le Pain Quotidien souligne néanmoins que l'entrée du fonds M80 en tant que nouvel investisseur et principal actionnaire "offre au groupe une marge de manœuvre financière qui lui permet de renouveler la marque".

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés