Labelliser le whisky belge? Nos distilleries y pensent

La Owl Distillery (Belgian Owl) partage avec la Distillerie Braeckman l'honneur d'avoir été élue meilleur single malt européen.

Les whiskies belges se distinguent à l'international. D'où l'idée d'obtenir pour eux une Indication géographique protégée...

Les distilleries belges sont en train de se construire une fameuse réputation dans le monde des amateurs de whisky. Alors qu'ils restent peu nombreux à s'aventurer dans la production de single malts, ils le font manifestement avec savoir-faire, à en juger par les distinctions qu'ils récoltent sur les marchés internationaux. Ce succès n'est pas pour rien dans le nouveau projet couvé par le secteur sous l'égide de Vinum et Spiritus, la fédération belge des vins et spiritueux: obtenir une Indication géographique protégée (IGP) pour les whiskies belges.

12
nombre de distillateurs de whisky en Belgique
Une douzaine de distilleries produisent du whisky en Belgique, dont la moitié déjà bien établies dans ce créneau.

Ce sigle d'identification valable à l'échelle européenne permet de désigner des produits alimentaires ou des boissons dont la qualité est liée à une région ou un pays. Il faut que la production, la transformation ou l'élaboration du produit soit réalisée dans la région concernée. Il ne suffit évidemment pas de le demander, il faut rédiger un cahier des charges, y définir ce qui fait la spécificité locale du produit, puis faire approuver le projet à l'échelon régional (ou national) avant de le faire homologuer au plan européen.

Trois champions

La Belgique compte une douzaine de producteurs artisanaux de whisky, dont la moitié ont déjà bien établi leur réputation. Parmi ces derniers, la Owl Distillery (Waremme) a obtenu pour son Belgian Owl le titre de meilleur whisky européen selon la bible du secteur concoctée par l'expert Jim Murray. Il a décroché la timbale en 2016 et a renouvelé son titre une 2ᵉ année. Et en 2021, c'est la distillerie Braeckman (Audenarde) qui a repris le flambeau. Par ailleurs la distillerie Molenberg (Blaasveld) liée à la Brasserie Carolus a déjà obtenu plusieurs Awards pour ses single malts. Trois de nos distillateurs primés sur une si petite population, c'est franchement pas mal... À leur côté, les autres producteurs importants s'appellent Filliers et Radermacher, rejoints depuis peu par la Distillerie de Biercée.

"On veut valoriser au mieux le whisky belge."
Bernard Zacharias
Président, Vinum et Spiritus, et CEO, Distillerie Radermacher

"On est très fiers de ces résultats et on veut valoriser au mieux le whisky belge. Raison pour laquelle on a entamé la rédaction de la fiche technique du cahier des charges, en vue d'obtenir un IGP", explique Bernard Zacharias, le président de Vinum et Spiritus.

"Les deux traditions, distillerie et brasserie, se rejoignent en Belgique, ce qui est unique."
Geert Van Lerberghe
Directeur, Vinum et Spiritus

Sur quels aspects insister pour définir la "belgitude" du breuvage ? "Nous avons une tradition spéciale, répond Geert Van Lerberghe, directeur de la fédération: des fermes qui distillaient du péket ou du genièvre sont à l'origine de plusieurs distilleries actuelles, tandis que d'autres ont été créées par des brasseurs. Les deux traditions, distillerie et brasserie, se rejoignent en Belgique, ce qui est unique." On croise les doigts pour l'avancement du dossier.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés