analyse

Le gin-tonic est-il encore "trendy"?

©rv

Le cours de Bourse de Fever-Tree, qui est un bon indicateur depuis des années du succès du gin-tonic, semble pointer la perte de popularité de ce cocktail.

Depuis le sommet atteint en septembre 2018, l’action Fevertree   — le nom de l’entreprise s’écrit avec un trait d’union, l’action sans – a perdu quasi la moitié de sa valeur.

La semaine dernière, la chute s’est encore accélérée après un rapport de la société de Bourse Jefferies. Cette note mettait en avant, en forme d’avertissement, que les résultats semestriels du producteur de sodas Fever-Tree pourraient souffrir d’une "gin fatigue" outre-Manche. Le Royaume-Uni est en effet, après les États-Unis, le principal marché du gin. Mais l’enthousiasme pour le gin s’est également refroidi en Belgique, fait remarquer Jefferies.

Dans quelle mesure le gin-tonic ne fait-il plus recette dans les bars et autres clubs branchés? La fédération britannique des vins et des spiritueux s’est empressée de souligner que le marché du gin continuait à croître. Le bureau d’études IRI/Mintel (voir le graphique) estime ainsi que le marché du gin représente un peu plus de 2 milliards de livres sterling et pourrait atteindre, même dans le pire des cas, le montant de 2,17 milliards en 2023. Et dans le scénario le plus gouleyant, les ventes de gin pourraient pratiquement doubler dans les prochaines années.

©MEDIAFIN

Et si c'était Fever-Tree le problème?

Le problème se situe peut-être au niveau de la société Fever-Tree en tant que telle. Son cours a été multiplié par 30 (!) depuis son entrée en Bourse, enivré par l’irrépressible envie que nous avons tous de mélanger son eau sucrée coûteuse avec un gin goûteux. Mais, il n’a pas échappé aux concurrents que Fever-Tree réussissait à dégager une marge bénéficiaire de 30% en menant une politique de marketing très bien pensée.

Maintenant que la croissance du marché du gin ralentit et que le rayon du tonic de luxe s’est enrichi de quelques produits alternatifs, l’action Fevertree est plus fragile. Et semble en tout cas avoir perdu son statut de baromètre de l’engouement pour le gin-tonic.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect