Publicité
Publicité

Le revenu de l'agriculteur wallon, c'est 44% du revenu moyen

©BELGAIMAGE

L'administration wallonne modernise et approfondit son rapport annuel sur l’état de l’agriculture. Accessible sur le web, il cible un public élargi.

Une croissance régulière jusqu'en 2008, puis une baisse quasiment ininterrompue: le graphique de l'évolution du revenu du travail par unité de travail donne un aperçu assez clair de l'évolution du revenu que les agriculteurs wallons retirent de leur travail. Il fait pâle figure par rapport au travailleur lambda.

21.131
En 2019, le revenu du travail d'un agriculteur plafonnait en moyenne à 21.131 euros par an, contre 47.768 euros pour un travailleur non agricole.

En 2019, ce revenu plafonnait en moyenne à 21.131 euros par unité et par an, après avoir culminé à un peu plus de 25.000 euros en 2008. À titre de comparaison, le salaire brut moyen des travailleurs non agricoles, en augmentation régulière, a atteint 47.768 euros par personne (13 mois et pécule de vacances compris) en 2019.

Un agriculteur gagne donc en moyenne 44% de ce que perçoit un travailleur non agricole. Depuis le milieu des années nonante, un agriculteur gagne systématiquement moins qu'un travailleur des autres secteurs.

Accessible en ligne

Voilà qui explique l'évolution d'une agriculture wallonne où l'emploi a baissé de 50% (de 46.000 à 23.000) entre 1990 et 2019 et où l'on ne compte plus que 12.733 exploitations (contre 29.000 en 1990). Leur taille a en outre plus que doublé, la surface moyenne d'une exploitation passant de 26 hectares en 1990 à 57 hectares en 2019.

Ces données assez interpellantes figurent parmi les 27 fiches thématiques (Surface Agricole Utile, Productions végétales, cheptel...) répertoriées dans le nouveau rapport sur l'Evolution de l’économie agricole et horticole de la Wallonie. Distribué en version papier aux agriculteurs depuis 1963 (notamment à la Foire de Libramont, une nouvelle fois annulée cette année pour cause de pandémie), il vient de recevoir une solide cure de jouvence.

Contenu densifié, fiches supplémentaires, accès à l’information facilité, nouvelles analyses: ce rapport, désormais accessible sur internet, cible aussi un public plus large: agriculteurs, chercheurs, administrations, étudiants, etc.

"De ce nouveau site, de ces données et de ces chiffres peuvent naître de nombreux constats et orientations pour notre agriculture de demain."
Willy Borsus
Ministre wallon de l'Agriculture

Site évolutif

Pour le ministre wallon de l'Agriculture, une remise au goût du jour du rapport de l’Etat de l’Agriculture wallonne était une nécessité. "Confucius a dit: l'ouvrier qui veut bien faire son travail doit commencer par bien aiguiser ses outils. De ce nouveau site, de ces données et de ces chiffres peuvent naître de nombreux constats et orientations pour notre agriculture de demain", souligne Willy Borsus (MR).

Le site sera par ailleurs évolutif. D’autres fiches viendront ultérieurement compléter l’information. Des indicateurs sur l'évolution du prix des terres sont ainsi en cours de développement. Ces fiches seront mises à jour au minimum une fois par an.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés