Les Brésiliens d'AB InBev encaissent 111 millions

©REUTERS

Leur holding commun BRC, important actionnaire AB InBev, a réalisé une petite partie de ses titres il y a une semaine.

BRC, le holding grand-ducal qui réunit les participations des grands actionnaires brésiliens du brasseur AB InBev , a vendu pour 111,6 millions d’euros d’actions du premier brasseur mondial le 24 septembre dernier, selon une déclaration d’initiés publiée sur le site de la FSMA, le gendarme boursier. Le holding a cédé 1,292 million d’actions au prix moyen de 86,358 euros par titre. La cession est intervenue six jours avant l’introduction en Bourse de Hong Kong de la filiale Asie du groupe belgo-brésilien.

BRC regroupe les parts familles Lehmann, Telles et Sicupira dans le brasseur : il possède directement quelque 2% du capital d’AB InBev et contrôle par ailleurs la moitié du capital de la Stichting AB InBev, la fondation néerlandaise qui réunit les participations des familles brésiliennes et belges à parité. Cette fondation détient elle-même 33,89% du capital du brasseur.

Rare à la vente

BRC n’effectue pas souvent des mouvements d’achats-ventes d’actions AB InBev. Le précédent datait du 26 octobre 2018 : ce jour-là, il avait acheté pour 87 millions d’euros de titres. Et il se porte plus souvent à l’achat qu’à la vente. Pour retrouver sa vente d’actions précédentes, il faut remonter à juin 2011 : il avait cédé alors pour 3 millions d’euros de titres. Et pour retrouver la précédente grosse vente, il faut même remonter à juin 2009, lorsque BRC avait lâché pour 253 millions d’euros de titres.

Ces derniers mois, les plus gros mouvements enregistrés à la vente ont été le fait de Felipe Dutra, le CFO du groupe.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés