Publicité

Les grandes familles goûtent à la viande végétale sauce australienne

©Astanor Ventures

Astanor Ventures, qui embarque les Colruyt, les Spoelberch et les Toye notamment, a emmené un tour de table de 45 millions d'euros autour de la société australienne V2food.

Au vu de l'appétit grandissant pour des aliments plus sains, durables et respectueux du bien-être animal, les substituts à la viande ont le vent en poupe.

Pour autant, le marché reste limité à ce stade. Ce qui pourrait changer alors que de plus en plus d'investisseurs et d'acteurs de poids tels qu'Unilever et Nestlé embarquent dans l'aventure.

Dernier exemple en date, le fonds à impact Astanor Ventures, qui vient d'emmener un tour de table de 45 millions d'euros du côté du producteur australien de protéines végétales V2food. Fondé en 2018, Astanor est le plus grand véhicule de capital-risque d'Europe à destination de l'agroalimentaire durable, forte de 275 millions d'euros levés, dont un quart auprès de belges, à savoir Belfius Insurance, le bras financier de l'État belge (SFPI), les Colruyt, la famille Adriaenssen-de Spoelberch ou encore les Toye (ex-brasserie Palm).

V2food a été fondée en 2019 par un ex-responsable R&D de Pepsico (Doritos, Pepsi, Gatorade...) et Mars (Masterfoods, Uncle Ben's...).

Fondée en 2019 par le vétéran de l'industrie alimentaire Nick Hazell, ex-responsable R&D chez Pepsico (Doritos, Pepsi, Gatorade...) et Mars (Masterfoods, Uncle Ben's...), V2food pouvait déjà compter du soutien du géant du capital-risque Sequoia Capital au fonds souverain singapourien Temasek, en passant par Goldman Sachs ou encore le fonds d'investissement du milliardaire hongkongais des télécoms Li Ka-Shing Horizons Ventures.

114
millions d'euros
V2food a levé 114 millions d'euros depuis sa fondation.

Avec cette nouvelle opération, elle aura levé 114 millions d'euros. Objectif? Venir grignoter le gâteau européen (et chinois) avec son absence d'OGM, de colorants et d'arômes artificiels qui sont souvent une pierre d'achoppement au regard de la réglementation stricte du Vieux continent.

Ses alternatives à la viande hachée, aux hamburgers et aux saucisses sont largement distribuées en Australie.

À ce jour, ses alternatives à la viande hachée, aux hamburgers et aux saucisses sont largement distribuées en Australie, notamment dans les chaînes de hamburgers. Par ailleurs, la chaîne de restauration rapide Burger King les propose également en Nouvelle-Zélande.

25ème dossier pour Astanor

Du reste, V2food n'est pas le premier investissement d'Astanor. Le fonds est monté à bord du pionnier français de l'élevage d'insectes destinés à l'alimentation animale Ynsect aux côtés de Bois Sauvage et des Lippens, mais aussi de la plateforme française d'e-commerce local La Ruche Qui dit Oui, ou encore de la biotech gantoise Aphea.bio.

Avec 25 dossiers soutenus, la moitié de ses fonds a déjà été mise à contribution. De quoi amener l'équipe à réfléchir à la création d'un prochain véhicule qui pourrait se donner à voir dès l'an prochain.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés