Les Spoelberch boivent du petit lait (d'avoine) avec Oatly

©Bloomberg

Le leader mondial du lait d'avoine fonce vers le Nasdaq et la Bourse de Hong Kong à une valorisation de 9 à 10 milliards de dollars. 50 fois plus qu'à l'arrivée des Belges.

Oatly s'est fait connaître pour ses produits à base de lait d'avoine. Leur vente est en croissance, pour part pour des raisons de santé, pour part parce que la production de substituts au lait traditionnel engendre moins d'émissions de CO2. En Belgique, si les briques de la société suédoise se font rares, elles se retrouvent tout de même dans les rayons des Delhaize et autres Albert Heijn notamment.

Ceci étant, un lien fort unit l'entreprise à notre pays. Ce lien, c'est Verlinvest, l'un des véhicules de l'une des familles actionnaires de référence du géant brassicole AB InBev que sont les Spoelberch.

50
fois
La valeur de la participation de Verlinvest dans Oatly a été multipliée par plus de 50 fois en cinq ans.

Investissement décuplé

L'investisseur bruxellois est monté à bord d'Oatly en 2016, à une époque où ce dernier n'était toujours qu'un acteur local. L'opération se déroulait alors via une joint-venture à 50/50 avec China Resources, acteur majeur de la distribution dans l'empire du Milieu. À l'époque, les deux partenaires auraient mis ensemble plus de 100 millions de dollars sur la table pour s'offrir une participation de 70 à 90%, valorisant la société basée à Malmö entre 111 et 142 millions de dollars.

Or, de l'eau a coulé sous les ponts depuis. Au grand plaisir des barons de la bière. Et pour cause, Oatly sera bientôt cotée sur le Nasdaq, et lorgne maintenant la Bourse de Hong Kong. Sur base de son prix d'introduction en bourse (IPO) - soit de 15 à 17 dollars par action -, Oatly vaut désormais de 8,9 à 10,1 milliards de dollars. Autant dire que du côté de Verlinvest, on se frotte les mains, avec un investissement dont la valeur s'est multipliée par plus de 50 fois en cinq ans. La participation du holding est évaluée entre 2,48 et 2,82 milliards de dollars désormais.

700 millions
de dollars
Cette année, Oatly table sur un chiffre d'affaires de 700 millions de dollars.

Projets de croissance

Cette plus-value ne s'inscrit toutefois que sur papier, convient-il de préciser, puisqu'une grande majorité d'actions nouvelles seront en réalité vendues lors de l'opération, qui doit permettre à Oatly de financer ses projets de croissance futurs. Les investisseurs peuvent y souscrire jusqu'à mercredi soir, alors que la première cotation est prévue pour jeudi. Après cela, la participation de Verlinvest et de China Resources, qui s'élevait jusqu'à cette semaine à 55,9%, sera diluée. Reste à savoir à quel point.

L'arrivée d'Oatly à Wall Street vient couronner sa stratégie d'accélération, menée à coup d'internationalisation, de professionnalisation et d'expansion substantielle de la gamme de produits ces dernières années. Avec, à la clé, des retombées sonnantes et trébuchantes.

Oatly compte pour actionnaires des stars telles que Jay-Z, Oprah Winfrey, Natalie Portman et l'ancien CEO de Starbucks Howard Schultz.

Un an avant l'arrivée de l'investisseur bruxellois, Oatly générait quelque 49 millions de dollars de chiffre d'affaires. Ce chiffre a désormais été décuplé. L'an dernier, la société enregistrait 421 millions de dollars de chiffre d'affaires. Elle table sur 700 millions cette année.

Stars à bord

Alors, évidemment, la success story a fait parler d'elle en cours de route. Ainsi, l'an dernier, des célébrités comme le rappeur-entrepreneur Jay-Z, la star de la télé et femme d'affaires Oprah Winfrey, l'actrice-activiste Natalie Portman et l'ancien CEO de Starbucks Howard Schultz ont participé à un tour de table de 200 millions emmené par le poids lourd du private equity Blackstone.

Une vieille connaissance de la famille Spoelberch est aussi à bord depuis quelque temps: la famille colombienne Santo Domingo. Depuis l'acquisition de SABMiller, celle-ci côtoie les Belges au capital d'AB InBev via des actions restreintes jusqu'à l'automne de cette année. Elle possède 5,22% du géant de la bière et remettra pour 31 millions de dollars au pot d'Oatly dans le cadre de l'introduction en bourse, apprend-on.

Le résumé

  • Alors qu'Oatly s'apprête à entrer en Bourse de New York, les Spoelberch se frottent les mains.
  • En cinq ans, la valeur de leur participation a été multipliée par plus de cinquante.
  • Jay-Z ou Oprah Winfrey sont aussi actionnaires du leader mondial du lait d'avoine.
  • La société suédoise a vu son chiffre d'affaires décupler avec les Belges à son bord.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés