Les syndicats d'AB InBev prêts à parler de convergences

©REUTERS

Les syndicats ont adopté une position commune face à la Direction belge d'AB InBev. Ils proposent à la direction de se rencontrer le 13 décembre.

Réunis hier, les différents syndicats du personnel d’AB InBev Belgium ont arrêté une position commune face à la direction qui, pour rappel, veut négocier un plan d’économies susceptible de se traduire par quelque 240 suppressions d’emplois. "Nous souhaitons rencontrer la direction non pas pour discuter d’un plan de restructuration ni de suppressions d’emplois, mais pour évoquer une série de problèmes rencontrés par les travailleurs", résume Marc Sparmont, secrétaire permanent du Setca Liège.

Parmi les sujets que le front commun souhaiterait aborder figure la politique des fins de carrière, ainsi que le problème de la charge de travail dans certains services et certains dépôts.

"AB InBev veut réaliser des économies en supprimant des dépôts, des services administratifs et des services horeca, poursuit Marc Sparmont. Nous sommes prêts à discuter, par exemple, du fait que dans certains dépôts, on recourt aux heures supplémentaires et à du travail intérimaire: cela dénote un problème de gestion, on peut donc réduire les coûts à ce niveau tout en garantissant l’emploi." Tout en précisant que les syndicats ne se profilent pas dans une optique de cogestion, il estime que les demandes des travailleurs et les objectifs de la direction pourraient converger.

Le front commun va proposer à la direction de se rencontrer le 13 décembre prochain. Si celle-ci accepte le principe, il y verra un signal positif.

M.Lw.

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés