Les ventes de Greenyard ont crû de 11% malgré le confinement

Le "lockdown" a poussé les consommateurs à manger davantage de fruits et légumes à la maison, ce qui a bien aidé Greenyard. ©DB60124630

Greenyard, le spécialiste des fruits et légumes frais, a bénéficié du bond de la consommation à domicile durant le confinement.

Greenyard, le groupe belge spécialisé dans la transformation et la distribution de fruits et légumes, a vu son chiffre d'affaires bondir de 11,4% au premier trimestre de son exercice décalé (exercice bouclé à fin mars 2021) pour atteindre 1,15 milliard d'euros, a-t-il annoncé ce jeudi dans un trading update. Une nouvelle positive, à rapprocher des bons résultats publiés par plusieurs groupes de grande distribution sur la même période.

959 millions
d'euros
Les ventes de produits frais ont atteint 959 millions d'euros entre avril et juin, contre 849,4 millions d'euros sur la même période en 2019.

La croissance enregistrée d'avril à fin juin par Greenyard a été principalement tirée par deux éléments: une hausse organique plus forte qu'attendu dans un grand nombre de ses relations commerciales, et un impact positif du Covid-19 sur ses volumes dans son segment de produits frais du fait que la consommation hors domicile de fruits et légumes a été remplacée durant cette période (confinement) par une consommation à domicile.

L'augmentation des volumes dans le frais a généré plus de 100 millions d'euros de chiffre d'affaires supplémentaire. Les ventes de produits frais ont atteint 959 millions d'euros, à comparer avec les 849,4 millions d'euros dégagés l'an dernier sur la même période, soit une hausse de 12,9%.

Les ventes de produits surgelés et préparés ont également progressé légèrement malgré l'impact négatif du Covid-19 sur leur volume dans la restauration et auprès des clients industriels. Elles se sont établies à 190,3 millions d'euros, contre 181,9 millions au premier trimestre 2019-2020 (+4,6%).

Les résultats engrangés par les groupes de grande distribution sur la même période ont illustré la même tendance.

Dans le sillage d'Ahold Delhaize et de Carrefour

Ces bonnes nouvelles pour Greenyard ne constituent pas à proprement parler une surprise. Les résultats engrangés par les groupes de grande distribution sur la même période ont illustré la même tendance. C'est ainsi qu'Ahold Delhaize a pu annoncer un doublement de son bénéfice au deuxième trimestre - qui correspond au premier trimestre de Greenyard. Le géant français Carrefour a fait la même expérience, quoique dans une moindre ampleur, sur les trois mois.

Les mesures de confinement et le télétravail ont poussé les consommateurs à reporter une partie de leurs achats de nourriture vers leur domicile, ce qui a dopé les ventes de la grande distribution à la fois par le canal traditionnel des supermarchés physiques et par celui du commerce en ligne. À noter que Carrefour a vu ses propres ventes alimentaires en ligne bondir de 100% sur la période.

En amont, les fournisseurs comme Greenyard ont tout naturellement bénéficié de ce déplacement de consommation. Le regain d'intérêt du marché pour les produits frais et le fait que Greenyard commercialise aussi beaucoup de ses produits sous marques distributeurs ont vraisemblablement favorisé la même tendance.

On aurait pu craindre un effet opposé dans les ventes du groupe dans le segment des produits préparés et surgelés, entre autres parce qu'une bonne part de celles-ci concernent la restauration professionnelle et les industriels, davantage affectés par les mesures de "lockdown". Mais il n'en a rien été, et elles ont même fait mieux que résister puisqu'elles ont terminé le trimestre en progression.

Reste que sur Euronext Bruxelles, l'action Greenyard n'a bénéficié que très brièvement de la publication de ces bons résultats. À l'ouverture, le titre a pris près de 7%, mais le soufflé est rapidement retombé. L'action oscillait à mi-séance aux alentours de son cours de clôture de mercredi (5,76 euros), sur un marché, il est vrai, globalement en baisse.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés