Lotus reprend les Dinosaurus, 50 emplois perdus?

Avec Dinosaurus, Lotus Bakeries espère renforcer sa position en Belgique et en France. L'international est également regardé. Le groupe va par ailleurs investir 8 millions d'euros dans une nouvelle ligne de production à Lembeke.

Le groupe agroalimentaire Lotus Bakeries a annoncé ce matin être arrivé à un accord pour la reprise du concept de biscuits pour enfants Dinosaurus.

"L’offre commune émise par Lotus Bakeries et Nutrexpa S.L. (" Nutrexpa ") sur Galletas Artiach S.A.U. (" Artiach ") est une véritable réussite : Nutrexpa acquerra les actions du fabricant de biscuits espagnol et Lotus Bakeries, les droits de propriété intellectuelle du concept pour enfants Dinosaurus en dehors de l’Espagne, le Portugal, le Maroc, l’Algérie et le Mexique. Les opérations sont soumises à l’approbation des autorités de la concurrence", explique le groupe belge dans un communiqué publié avant l'ouverture de la Bourse.

Distribué depuis la fin juin 2008 sous licence Artiach par un producteur de marque tiers en Belgique et en France, les Dinaosaurus dégagent dans ces deux pays un chiffre d’affaires proche des 18 millions d’euros. La fin du contrat de licence entre ce fabricant et Artiach expirant à la fin juin 2013, Lotus a saisi l'opportunité de reprendre la commercialisation du concept Dinosaurus

A savoir

Le groupe espagnol faisait fabriquer les biscuits par LU/Kraft Foods à Herentals. Une cinquantaine d'emplois pourraient disparaître à Herentals, selon les syndicats. La direction ne s'est pas encore prononcée sur d'éventuelles pertes d'emplois.

.


Avec Dinosaurus, Lotus Bakeries espère renforcer sa position en Belgique et en France, ses marchés domestiques. "Dinosaurus est actuellement, après la Frangipane Lotus, le petit gâteau le plus vendu en Belgique en nombre d’unités, ce qui fait de lui le biscuit spécialement destiné aux enfants le plus plébiscité", explique Lotus.

En ayant acquis les droits de propriété intellectuelle relatifs à la marque Dinosaurus, le management  de Lotus Bakeries étudie également la possibilité de la commercialiser et de l’internationaliser plus avant. Une déclinaison Dinosaurus sur les speculoos est également à l'étude. "En plus de renforcer nos
marchés domestiques et de nous doter de possibilités d’internationalisation, nous allons pouvoir appliquer le concept du biscuit pour enfants Dinosaurus au speculoos Lotus. Une étude de marché de grande envergure va nous permettre de définir, de manière ciblée, la meilleure manière de procéder", explique Jan Boone, CEO de Lotus Bakeries.

Le groupe va par ailleurs investir 8 millions d'euros dans une nouvelle ligne de production à Lembeke pour fabriquer les biscuits Dinosaurus dès la fin 2013.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés