M80 et Cobepa injectent 16,5 millions d'euros dans le "new" Pain Quotidien

Alain Coumont, fondateur du Pain Quotidien, et Annick van Overstraeten, CEO. ©jonas lampens

Le nouvel actionnaire principal du Pain Quotidien et Cobepa mettent 16,5 millions d'euros sur la table pour permettre à la chaîne de se redéployer.

Les grandes manœuvres se poursuivent pour relancer le Pain Quotidien. Après être sortie de la procédure de réorganisation judiciaire (PRJ), la chaîne, lancée en 1990 par Alain Coumont, avait nommé Annick van Overstraeten (ex-CEO de Lunch Garden) comme CEO. Il y a une semaine, l'assemblée générale extraordinaire (AGE) de Brunchco21 - l'entité qui gère le Pain Quotidien - a décidé de procéder à une augmentation de capital. Pour relancer les activités, les actionnaires (le fonds M80 et Cobepa) ont décidé de mettre 16,5 millions d'euros sur la table.

De Cobepa au fonds M80

Qui dit nouvelle structure dit redistribution des cartes et des rapports de force en présence. C'est le cas du fonds Cobepa, qui avait pris 30% du capital du Pain Quotidien en 2016. Si les montants de ces investissements ne sont jamais révélés, cette opération avait été évaluée à une somme comprise entre 120 et 150 millions d'euros. A la suite de la PRJ, Cobepa n'est plus l'actionnaire principal du Pain Quotidien. Il a dû laisser cette place au fonds M80, créé il y a deux ans par des anciens de la Gimv (dont Peter Maenhout) et par le serial entrepreneur José Zurstrassen.

16,5
millions d'euros
Le montant de l'augmentation de capital de Brunchco21, la structure qui abrite le Pain Quotidien "bis".

Il faut dire que le Pain Quotidien n'est pas totalement inconnu de M80. Pieter Vermeersch, l'un des partenaires du jeune fonds, y a travaillé pendant huit ans, assurant notamment le déploiement international de la franchise. Pendant un an (2015-2016), il a également dirigé la filiale belge. Relativement peu connu, le fonds a comme stratégie d’investir entre 10 et 40 millions d’euros par transaction.

L’investissement dans le Pain Quotidien est sa sixième opération d’envergure après Theuma (fabrication de portes en bois), Gandi.net (enregistrement de noms de domaine), Eurodommages (courtier en assurances), Strapharm (compléments alimentaires) et Spantech, spécialisée dans des structures temporaires (des chapiteaux) de grande capacité.

Cette inversion des rapports de force entre l'ancien et le nouvel actionnaire principal du Pain Quotidien se traduit notamment par des démissions et des nominations de différents administrateurs de Brunchco21 qui, rappelons-le, est la nouvelle structure qui abrite l'atelier de production du pain, le Pain Quotidien Belgique et France, les marques et les contrats de master franchise. Au rang des démissions, Tom Matthijs (Head of Legal Cobepa) et Xavier de Walque (CFO Cobepa) font un pas de côté. Ils sont remplacés par Pieter Vermeersch et Xavier Dura, tous les deux partenaires chez M80, et par Konrad Grieger (Cobepa).

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés