Marc Coucke investit dans Greenyard, le titre s'envole

Nouvelle inspiration de Marc Coucke: il va prendre 13,4% de Greenyard. ©Photo News

L'homme d'affaires flamand Marc Coucke va injecter 48,5 millions d'euros dans Greenyard qui a conclu un accord avec ses banques pour le refinancement de sa dette. Le titre bondissait de 18% à l'ouverture.

Greenyard , le spécialiste des fruits et légumes, signale avoir obtenu le soutien de ses banques et la garantie du gouvernement flamand pour le refinancement de sa dette.

Le nouvel accord porte sur un montant de 467,5 millions d’euros étalé sur trois ans avec une option d’extension d’une année. Il a été conclu aux conditions standards du marché. L’accord englobe également l’obligation convertible de 125 millions d’euros qui sera remboursée en décembre 2021.

13,4%
du capital
Au terme de l’opération, Alychlo détiendra 13,4% du capital de Greenyard.

Placement privé d'actions nouvelles

En outre, Alychlo, la société d’investissement de Marc Coucke, ainsi que l’actionnaire Joris Ide, se sont engagés à participer à une augmentation de capital à hauteur de 50 millions d’euros, dont 48,5 millions rien que pour Alychlo.

Elle sera réalisée via un placement privé d’actions nouvelles au prix unitaire de 7 euros, ce qui représente une prime de 6,5% par rapport au cours de clôture du 19 mars. Au terme de l’opération, Alychlo détiendra 13,4% du capital de Greenyard. Marc Coucke siègera au conseil d’administration.

"Le nouveau financement bancaire, en combinaison avec l’augmentation de capital apporte une fondation stable pour l’exécution des ambitions à long terme."
Greenyard

Accélérer le désendettement

Grâce à cette opération, Greenyard estime qu’il pourra accélérer son désendettement autour d’un niveau de trois fois l’ebitda à la fin de son exercice qui s’achève ce mois-ci, contre une guidance antérieure de 3,5.

"Le nouveau financement bancaire, en combinaison avec l’augmentation de capital apporte une fondation stable pour l’exécution des ambitions à long terme telles que décrites dans le communiqué du 25 février", souligne Greenyard

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés