Nespresso accélère son programme de neutralité carbone

Nespresso espère conclure, en 2021, un accord avec Fost Plus pour la récupération des capsules usagées dans les sacs PMC. ©BELGAIMAGE

Nespresso veut redorer son image environnementale. Chaque tasse de café préparée à partir de ses dosettes devra être 100% neutre d'ici 2022, au lieu de 2030.

Cible de critiques récurrentes sur le caractère peu écologique de ses dosettes en aluminium, Nespresso ne ménage pas ses efforts pour préserver le modèle mis en place depuis 1991. La filiale du géant suisse Nestlé a lancé, en mai dernier, ses premières capsules de café composées de 80% d’aluminium recyclé. Voilà à présent qu'elle s'engage à la neutralité carbone dès 2022, au lieu de 2030.

"Notre ambition, c’est que chaque tasse de café soit neutre en carbone, depuis la collecte des grains de café jusqu’à la consommation finale", souligne Oliver Perquy, CEO de Nespresso Belgique-Luxembourg.

Des efforts sur tout le cycle de vie

Neutre en carbone dans ses opérations depuis 2017, la marque chère à George Clooney porte à présent ses efforts sur la chaîne d'approvisionnement et sur le cycle de vie de ses produits. Elle entend réduire ses émissions en recourant aux énergies renouvelables dans toutes ses boutiques, au plastique recyclé dans les machines à café et en utilisant davantage d’aluminium recyclé.

"D’ici 2021, toutes nos capsules seront constituées à 80% d’aluminium recyclé, ce qui réduira considérablement notre empreinte, puisque recycler l'aluminium demande 95% d'énergie en moins que produire de l'aluminium primaire", précise Oliver Perquy.

"Notre ambition, c’est que chaque tasse de café soit neutre en carbone, depuis la collecte des grains jusqu’à la consommation finale."
Oliver Perquy
CEO de Nespresso Belgique-Luxembourg

Des arbres pour réduire les émissions de CO2

Autre angle d'attaque: la captation de CO2 via des plantations d’arbres dans les exploitations de café. Au total, Nespresso prévoit de planter 1,65 million d'arbres par an d’ici la fin de 2022. Il s'agira d'espèces locales, choisies par les producteurs locaux.

"Les programmes de plantations seront mis en œuvre en choisissant les arbres qui conviennent le mieux aux biotopes locaux", explique le CEO de Nespresso Belgique-Luxembourg. Pour ce faire, l'entreprise se fera aider par PUR Projet, une société française qui accompagne les entreprises dans l'intégration de la problématique du climat dans leur chaîne de valeur.

1,65
million d'arbres
Au total, Nespresso prévoit de planter 1,65 million d'arbres par an d’ici la fin de 2022.

En Belgique, la consommation de café hors domicile - environ 20% de la consommation globale de dosettes - sera neutre en carbone dès cette année, grâce à la plantation de 14.000 arbres en Colombie, au Guatemala et en Ethiopie, lancée en début d’année.

Autoriser les capsules dans les sacs PMC

La suite passera, notamment, par un accroissement du taux de récupération des capsules usagées. En deux ans, il est passé de 25% à plus de 30%. Pour aller plus loin, Nespresso négocie avec Fost Plus la possibilité, pour les consommateurs, de jeter leurs capsules dans les sacs PMC. Cela devrait être chose faite en 2021. "Nous espérons arriver ainsi à un taux de récupération de 95%", dit Oliver Perquy.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés