portrait

Peter Boone, un homme d'innovation et de marketing à la barre de Barry Callebaut

Le Néerlandais Peter Boone succède au Français Antoine de Saint-Affrique à la tête Barry Callebaut. Il a fait ses classes dans l'innovation puis en Amérique.

Le nouveau CEO de Barry Callebaut, leader mondial dans le cacao et le chocolat, partage avec son prédécesseur un même passé au service d'Unilever, qu'il faut voir non pas comme un concurrent, mais comme un des grands clients industriels du groupe suisse.

"Antoine de Saint-Affrique a affiné le modèle économique de Barry."
Patrick de Maeseneire
Président de Barry Callebaut

Le Néerlandais Peter Boone, 50 ans, a travaillé 16 ans au service du géant néerlandais de l'agroalimentaire et des produits de soins avant de rallier Barry Callebaut en 2012, pour y diriger l'innovation. Cette année, il en prend la tête à la place d'Antoine de Saint-Affrique. Ce Français a lui aussi effectué une partie de sa carrière chez Unilever, où il dirigeait la branche Foods, avant d'entrer par la grande porte chez Barry Callebaut en 2015 pour en devenir d'emblée CEO.

Une lourde succession

Officiellement, Peter Boone endossera son costume d'administrateur délégué du groupe zurichois le 1er septembre prochain. De son côté, Antoine de Saint-Affrique, qui a choisi lui-même de quitter son poste, sera proposé comme administrateur à l'assemblée générale des actionnaires le 8 décembre 2021.

Depuis qu'Antoine de Saint Affrique a pris le pouvoir en 2015, le cours de bourse de Barry Callebaut a été multiplié par deux.

La tâche ne sera pas simple pour le nouveau patron, car Antoine de Saint-Affrique s'en va avec un joli bilan. La stratégie qu'il a mise en œuvre "a permis d'étendre la présence internationale de Barry Callebaut", a salué le président du groupe Patrick De Maeseneire. À ses yeux, le CEO en partance a aussi "affiné le modèle économique de Barry, ce qui lui a permis d'affronter avec succès les conditions de marché inédites dues à la pandémie". Le groupe a vu son chiffre d'affaires résister en monnaies locales au premier semestre 2020-2021, mais s'éroder de 7,5% en francs suisses, a-t-il annoncé ce jeudi. Et surtout, depuis qu'Antoine de Saint-Affrique a pris le pouvoir, le cours de bourse de Barry Callebaut a été multiplié par deux. Plus 100% en six ans: il ne sera pas facile, pour Peter Boone, de rééditer cet exploit.

Ceci dit, le Néerlandais a tous les atouts en mains pour réussir. Ce diplômé en gestion des entreprises de l'Université Érasme de Rotterdam a parfait ses connaissances en marketing au sein du groupe américain ITT, puis ses compétences en développement de marques et de ventes chez Unilever, au siège néerlandais ainsi qu'en Amérique latine. Il a complété son parcours chez Barry Callebaut en y dirigeant l'innovation dès 2012. Il y a ajouté ensuite des responsabilités dans l'assurance qualité et la production durable (un domaine essentiel dans le cacao), puis a retraversé l'Atlantique en 2017 pour diriger l'ensemble des activités du groupe pour la région Amériques.

"Nous devons être constamment au sommet de l'innovation."
Peter Boone
Futur CEO de Barry Callebaut

L'homme aura à cœur de continuer à stimuler la créativité au sein de ses troupes. "Nous sommes leader de marché, nous devons aussi être leader en innovation, sinon les autres vont nous copier et, à terme, nous risquerions de perdre notre position de leader", nous déclarait-il quand il était encore CIO. "Nous devons être constamment au sommet de l'innovation." Pour le reste, maintenir le groupe sur les mêmes rails que ces dernières années sera un sacré barry à relever...

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés