epinglé

Quand Saint-Feuillien fait de l'esprit

Saint-Feuillien fête le centenaire de sa Grisette en produisant une troisième bière de la famille, la Grisette Triple Bio et une version "spirit" de sa bière.

La brasserie salue ses racines irlandaises et rurales en créant un spirit et une nouvelle Grisette.

Les brasseurs belges les plus intrépides (ou les plus branchés, c’est selon) ont pris le pli, ces dernières années, de distiller leur malt pour tester une version "spirit" de leur bière. Duvel Moortgat l’a fait à plusieurs reprises, Carolus est allé un pas plus loin en distillant un véritable whisky — car élevé en fût de chêne durant trois ans ou plus. C’est aujourd’hui au tour de la Brasserie Saint-Feuillien de se lancer dans cette aventure au titre élevé.

8.000
bouteilles
Le nouveau "Saint-Feuillien Triple Distilled" sera produit en édition limitée. Les 8.000 bouteilles seront mises en vente en septembre prochain.

Comme la brasserie dirigée par Dominique et Benoît Friart a des racines irlandaises, ils ont décidé de distiller trois fois leur moût, en référence aux distilleries de whiskey irlandaises. Feuillien était, pour rappel, un moine irlandais venu évangéliser notre pays au VIIème siècle et assassiné aux abords du Roeulx, devenu lieu de pèlerinage puis site de l’abbaye éponyme. Le nouveau "Saint-Feuillien Triple Distilled" sera produit en édition limitée. Les 8.000 bouteilles seront mises en vente en septembre prochain, après que le breuvage aura mûri durant six mois dans des fûts de Bourbon (chêne). La brasserie le fait pour se diversifier et pour saluer ses sources — pardon, ses racines.

La Grisette est centenaire

Dans le même esprit ("spirit"), elle fête le centenaire de sa Grisette en produisant une troisième bière de la famille, la Grisette Triple Bio. L’occasion de rappeler que ce type de bière est né dans le Hainaut à la fin du XIXème et qu’il s’agit d’une ambrée de fermentation haute élevée en tonneau de bois. Alors que la plupart des brasseries de la région la fabriquaient il y a un siècle, Saint-Feuillien est la seule à le faire aujourd’hui dans le Benelux, où elle a d’ailleurs déposé la marque.

Le mot "grisette" désigne aussi une jeune ouvrière. Moine, ouvrière, saisonnier (allusion à la bière Saison qui figure aussi dans sa gamme): pas de doute, Saint-Feuillien fait dans le Zola rural, genre "La Terre". Cela rappelle ses origines fermières (ferme brasserie) et cela donne envie de déguster une de ces bières devant un pré ou un champ au cœur de la Wallonie profonde, non?

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect