epinglé

Recycler les capsules Nespresso en vélos? Une chouette idée, mais un cycle un peu court

©Nespresso

Joli coup de comm’ réussi par Nespresso… Mais pourquoi se contenter d'une série limitée?

La filiale "café" du groupe Nestlé s’est associée à Velosophy, une marque de vélo suédoise lancée en 2016 avec pour engagement original de donner un vélo à une écolière en Afrique pour chacun de ses cycles vendus en Occident. Nespresso a convaincu ce fabricant de concevoir un nouveau vélo à partir d’aluminium recyclé… au départ de capsules de café! Baptisé "Re-Cycle", ce deux-roues a été produit en édition limitée. On peut l’acheter en ligne (uniquement) sur le site web de Velosophy au prix de 1.290 euros, hors frais de port.

Nespresso et Velosophy ont créé un vélo au départ de capsules de café recyclées.

©Nespresso

L’aluminium peut être recyclé à l’infini sans perte de qualité du matériau, rappelle Nespresso, qui ajoute que son recyclage nécessite 95% d’énergie en moins que la production d’aluminium primaire. Le projet Re-Cycle "illustre tout le potentiel de l’alu et de l’économie circulaire et encourage les amateurs de café Nespresso à recycler leurs capsules", souligne-t-elle. Le taux de recyclage de ces capsules pourrait en effet être plus élevé: il n’est que de 26,1% actuellement. Le quidam pourrait contribuer davantage à leur collecte.

Quant à Nespresso et Velosophy, on se demande juste pourquoi ils se contentent d’une série limitée. Nous, on aimerait pédaler "capsule" ad vitam. Durable, quoi. Pour qu’il s’agisse d’un cycle long, pas d’une initiative sans lendemain.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect