Sipef confirme: il sera dans le rouge en 2019

©Sipef

Avec une production généralement en berne au troisième trimestre, Sipef réitère ses prévisions de perte pour l'ensemble de l'exercice 2019.

Le spécialiste de l'huile de palme Sipef  mise sur un deuxième semestre dans la lignée du premier. "Le groupe clôturera donc son exercice 2019 sur une perte", lit-on dans un communiqué. Une confirmation, donc, puisque la direction avait déjà énoncé de telles prévisions lors de la publication de ses résultats semestriels. Il en était de même un an auparavant pour les prévisions 2018.

La faiblesse des monnaies locales à l'égard du dollar, le recul de la demande d'engrais et la baisse du prix actuel du diesel, tous contribuent à la maîtrise des coûts de production. Mais, ceux-ci sont affectés par un volume de production moindre qu'attendu. Ajoutez à cela, l’impact de la sécheresse en Indonésie et l’effet exceptionnel des éruptions volcaniques en Papouasie Nouvelle-Guinée.

En ce qui concerne les résultats du 3e trimestre, on note donc un recul de production quasi général, à l'exception du secteur de la banane (+4%). Sur les neuf premiers mois de l'année, la production de l'huile de palme et du caoutchouc affichent des réductions respectives de 10 et 18%. La production de thé progresse de 6% contre 18% pour les bananes.  

©Document Sipef

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect