Spadel investit 17 millions d'euros dans sa filiale bulgare

Après avoir investi dans une nouvelle ligne de production en Belgique, Spadel développe son usine bulgare.

Le groupe Spadel annonce le remplacement de deux lignes de production de son usine bulgare et la création d'un centre de distribution totalement automatisé.

Le groupe belge Spadel se dote d'un nouveau centre de distribution totalement automatisé en Bulgarie. Il va aussi remplacer deux lignes de production de l'usine Devin, qui en compte 6 et est située au cœur de la région des montagnes Rhodopes. Montant total de l'investissement: 17 millions d'euros. De quoi accroître la capacité de production actuelle et garantir les besoins en production jusqu'en 2028, affirme le groupe. 

"Si nous avons pris la décision d'investir un montant considérable dans le développement de nos activités bulgares, c'est parce que nous sommes persuadés que c'est un marché sur lequel il y a encore un potentiel de croissance important", déclare Marc du Bois, le CEO du groupe Spadel, dans un communiqué.

Leader en Bulgarie

31,5 millions
d'euros
Cet investissement en Bulgarie intervient après que Spadel ait investi 17,5 millions en 2016 et 14 millions en 2018 dans sa chaîne de production en Belgique.

Le groupe souligne que les eaux commercialisées par Devin (à la fois de l'eau minérale naturelle et de l'eau de source) sont parvenues à rester leader incontesté sur le marché bulgare des eaux embouteillées, avec une part de marché de près de 40%. Il ajoute que la marque Devin a réussi à croître plus rapidement que ses concurrentes sur un marché pourtant particulièrement dynamique.

Spadel a acquis la société bulgare en 2017. Depuis, elle a clairement contribué positivement aux résultats du groupe, en dépassant tous les objectifs fixés", indique Spadel.

Cet investissement en Bulgarie intervient après que Spadel ait investi 17,5 millions d'euros en 2016 et 14 millions en 2018 dans sa chaîne de production en Belgique. 

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés