Ter Beke sous pression

Le groupe alimentaire commence à sentir le poids de la hausse des prix des matières premières; une hausse qu'il craint ne pas pouvoir répercuter en temps utile.

La hausse des prix des matières premières pèse sur Ter Beke. Le groupe alimentaire belge indique ainsi que pour le premier trimestre, la marge dans les deux divisions, que sont la "charcuterie" et les "plats cuisinés", est sous pression.

Ter Beke réalise ainsi pour les trois premiers mois un chiffre d’affaires quasiment stable par rapport à la période correspondante de 2010.

Pour 2011, le groupe s’attend à une poursuite de la hausse du prix de certaines matières premières importantes."Dans la mesure où le groupe ne pourrait pas en temps utile répercuter ces hausses sur les prix de vente, ceci aura un effet sur les résultats du groupe", précise-t-il.

Enfin, les études de marché pour l’Europe Centrale et de l’Est se déroulent comme prévu et la mise en place de la joint venture est prévue dans un futur proche, conclut le communiqué de Ter Beke.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés