Un million d’euros de plus pour Invineo, le distributeur de vin intelligent

Thierry Tacheny, intiateur du concept Invineo. ©anthony dehez

Les actionnaires d'Invineo, la start-up wallonne qui a mis au point un distributeur de vin au verre, ont remis au pot. Mais la crise ralentit son développement.

Après une levée de fonds de 3,4 millions au printemps, Invineo se voit dotée de nouveaux moyens. Thierry Tacheny, initiateur du projet, le groupe Cinoco, la SRIW, Namur Invest, des investisseurs privés sont les actionnaires de celle que l’on surnomme le Nespresso du vin pour son concept intégré de vente de vin au verre (machine, contenant, vin, service). En août dernier, ils ont complété leur investissement par un million d’euros supplémentaires. C’est la première partie d’un nouveau financement plus important qui devrait s'organiser au début 2021.

40
distributeurs
Invieno a placé une quarantaine de distributeurs, dont onze auprès d’une chaine de burgers de qualité bien connue.

Ce montant doit servir à la fabrication et l’installation de nouvelles machines chez les clients. Invineo projetait d’en installer une centaine d’ici la fin de l’année. Un objectif forcément revu à la baisse depuis les fermetures imposées au secteur horeca. "Nos clients sont soit fermés, soit, comme les hôtels, travaillent au ralenti", observe Thierry Tacheny qui, avec son équipe, est quand même parvenu à signer une quarantaine de placements de distributeurs, dont onze auprès d’une chaîne de burgers de qualité bien connue.

Pas d'aides Covid

Les aléas de la crise sanitaire font du projet Invineo une course d’obstacles. "Nous n’avons pas droit à des aides Covid de la Région wallonne puisque, en vertu de nos codes NACE, nous sommes considérés comme une société de développement industriel et non comme un prestataire horeca", regrette Thierry Tacheny. "Mais la Région nous aide dans le développement de nos infrastructures industrielles."  De quoi les encourager, lui et ses partenaires, puisqu’ils prévoient déjà de nouveaux apports d’argent frais d’ici le printemps prochain.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés