Publicité

Unilever ferme son usine de thé à Bruxelles, 126 emplois menacés

©EPA

Unilever veut regrouper sa production de thé pour le continent européen sur un seul et unique site. Le groupe ferme son usine bruxelloise, qui produit la marque Lipton.

Unilever annonce son intention de regrouper sa production de thé pour le continent européen et de fermer l’usine située sur la commune de Forest, à quelques encablures du site de Audi Brussels. Les activités bruxelloises sont transférées à Katowice, en Pologne. 

Quid de l'emploi? 126 personnes voient leur emploi menacé. "Il est toutefois prématuré de s’exprimer avec certitude sur le nombre d’emplois qui pourraient être impactés avant la fin de la phase d’information et de consultation, qui vient tout juste de commencer", avance le groupe.

Pourquoi? 

Unilever dit vouloir renforcer sa position concurrentielle, s’adapter plus rapidement aux évolutions du marché. Les temps changent, les goûts évoluent et la concurrence est féroce.

Les attentes des consommateurs sont en constante évolution et le marché du thé est de plus en plus fragmenté. Il est dès lors nécessaire de s’adapter de façon plus flexible à de nouvelles tendances et de nouveaux acteurs.
Unilever

• Les usines de thé Unilever, qui produisent sous la marque Lipton, ne tournent actuellement pas à pleine capacité.
• Tous les mélanges de thé pour Bruxelles se font dans les usines en Pologne et en Angleterre pour être ensuite acheminés vers Bruxelles.

Désormais, les différents mélanges de thé et les matériaux d’emballage de toutes les variétés seront disponibles et produits dans une seule et unique usine, en Pologne...

©Emy Elleboog

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés