Warren Buffett se prépare à quitter le conseil de Kraft Heinz au profit d'Alexandre Van Damme

©Bloomberg

Depuis de nombreuses années, le leader de Berkshire Hathaway, Warren Buffett, soutient la société Kraft Heinz qu'il a vu naître. Aujourd'hui, il annonce ne plus se représenter au conseil au profit d'Alexandre Van Damme.

A 87 ans, le milliardaire et investisseur, Warren Buffett, a-t-il décidé de lever le pied? A la fin de son mandat d'administrateur au sein de Kraft Heinz, il ne rempilera pas, fait savoir le géant américain de l'alimentation. Warren Buffett souhaite réduire ses obligations de voyage.

Le groupe Kraft a d'ores et déjà désigné le Belge Alexandre Van Damme (AB InBev) pour lui succéder. "Nous sommes fiers d'accueillir l'expertise et la vision d'Alexandre au sein de Kraft Heinz. Nous croyons en son expérience de management et son leadership de qualité au sein de ce conseil et de la gestion de la société dans son ensemble."

Buffett a joué un rôle très important dans la création de Kraft Heinz, la société née de la fusion entre Kraft Foods et H.J. Heinz. Son véhicule d'investissement Berkshire Hathaway a travaillé avec l'investisseur 3G Capital pour acquérir le fabricant de ketchup en 2013. Environ deux ans plus tard, Heinz a fusionné avec Kraft Foods.

Début 2017, Buffett a également soutenu, avec Berkshire Hathaway, l'offre non sollicitée de Kraft Heinz et de l'investisseur 3G, d'un montant de 134 milliards d'euros, sur la société britannique Unilever. Cette proposition a cependant été rejetée par Unilever. Peu de temps après, Kraft Heinz a remis une nouvelle offre "amicale" à Unilever. Buffett dira plus tard n'avoir jamais eu l'intention de lancer une offre hostile sur Unilever.

Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content