Publicité

Hausse historique des ventes de Lotus grâce au speculoos

©REUTERS

L'entreprise annonce une hausse "historique" de son chiffre d'affaires au premier semestre: +31%!

Le chiffre d'affaires de Lotus Bakeries a bondi de 31,1%, à 256,4 millions d'euros, au 1er semestre par rapport à la même période en 2015.

Un résultat que Lotus attribue au succès croissant des biscuits speculoos sur le marché international, ainsi que de sa pâte à tartiner et de ses marques d'en-cas naturels.

"L'objectif de développer le speculoos Lotus à l'échelle internationale a été poursuivi de façon cohérente et a généré des résultats très satisfaisants, notamment aux Etats-Unis, au Moyen-Orient et en Europe", commente la société. Sur le marché américain, elle s'attend à vendre près d'un milliard de ces biscuits, baptisés Biscoff à l'étranger (combinaison de biscuit et "coffee").

Le résultat d'exploitation récurrent a augmenté de 49% à 43,8 millions d'euros, tandis que le bénéfice net atteint 30,8 millions d'euros (+43%).

La pâte à tartiner au speculoos a connu une forte croissance, surtout au Moyen-Orient.

Investissements tous azimuts

Lotus Bakeries avait acquis l'an dernier la majorité des parts d'un producteur d'en-cas présentés comme sains, Natural Balance Foods. Les premières démarches ont été menées pour développer à l'international les marques Nakd, Trek et Bear, surtout présents au Royaume-Uni. Les barres Nakd ont été introduites aux Pays-Bas et la marque Bear le sera au cours du deuxième semestre. Lotus compte implanter ces deux marques en Belgique également, ajoute-t-il.

Un montant de 16,5 millions d'euros a été investi au cours des six premiers mois de l'année, notamment dans l'usine de speculoos à Lembeke (Flandre orientale). La société prévoit en outre deux nouvelles lignes de production pour l'usine de gaufres à Courcelles (Hainaut), qui devront être opérationnelles au cours du 2e semestre.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés