2 entreprises sur 3 proposent des solutions de mobilité alternative

Les leasing de vélos en entreprise ont connu une croissance de 21% l'année dernière. ©Photo News

Mobilité alternative et électrification du parc, le concept de voiture de société évolue dans un monde post-Covid.

Les voitures de société ont toujours la cote en Belgique. Selon le baromètre de l’Arval Mobility Observatory, les entreprises les identifient toujours comme un véritable levier dans le processus de recrutement. Une entreprise sur deux affirme ainsi qu’une voiture de société soutient le recrutement de ses nouveaux talents. Le marché belge est donc toujours porteur, mais il évolue. L’enquête réalisée auprès de 5.600 entreprises dans 20 pays permet surtout de constater que la Belgique est bien avancée dans la transition du mix énergétique, se classant parmi les 5 premiers marchés européens.

Par mix énergétique, il faut comprendre grossièrement "électrification du parc automobile". En Belgique, 45% des entreprises belges ont déjà mis en place au moins une énergie alternative dans leur parc automobile. La plupart des entreprises auraient la volonté de "verdir" leur flotte avec des véhicules hybrides rechargeables, hybrides non rechargeables et 100% électriques.

"Les leasings pourraient être allongés puisque moins de kilomètres seront parcourus et les voitures électriques pourraient convaincre encore plus de personnes."
Vincent Houart
Expert chez Arval

Selon cette étude, une des raisons pour laquelle elles le font serait le "corporate branding", une question d’image et d’impact donc. Pour beaucoup d'entreprises, ce serait leur manière de participer à l’amélioration de l'environnement. 

Solutions alternatives

La Belgique est l'un des marchés européens les plus avancés dans l'adoption de solutions de mobilité alternative au sein des entreprises. Selon les chiffres recueillis par Arval auprès de 300 entreprises belges, 69% des entreprises belges proposent déjà au moins une des solutions de mobilité alternative que sont le covoiturage d'entreprise, le vélo, les transports publics ou budget mobilité. Conséquence, le leasing de vélo connait une croissance inédite de 21%.

Avec la crise du coronavirus, les entreprises ont été contraintes de se réorganiser en interne et en externe. "Les entreprises doivent s’adapter aux nouveaux modes de déplacement de leurs employés", nous explique Vincent Houart, expert chez Arval.

Le télétravail a pour conséquence une réduction drastique des déplacements, le secteur se prépare donc à devoir adapter ses offres aux nouveaux besoins des entreprises et de leurs employés.

"Les leasings pourraient être allongés puisque moins de kilomètres seront parcourus et les voitures électriques pourraient convaincre encore plus de personnes", selon Vincent Houart. L'enquête a été réalisée juste avant la crise du coronavirus. Le prochain baromètre devrait voir les chiffres des solutions de mobilité alternative et des voitures électriques exploser.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés