900 Porsche électriques en Belgique en 2020

©EPA

La première Porsche électrique s’annonce être un grand succès en Belgique et anticipe qu’elle représentera 30% de ses ventes en 2020. Soit plus de 900 voitures si on s’en réfère aux voitures vendues l’année passée.

C’était déjà le cas avec Tesla, ce le sera encore plus avec Porsche. Le client avec des moyens est tout particulièrement indiqué pour les voitures électriques haut de gamme. Est-ce l’effet nouveauté? Est-ce l’effet Porsche? Est-ce l’effet haut de gamme électrique? Toujours est-il que la Porsche électrique, première du nom s’annonce être un très gros succès en Belgique. Chez Porsche Import, filiale de D’Ieteren, on est à pied d’œuvre. "Nous avons pris pas mal de mesures au niveau des concessionnaires. Il a fallu revoir l’installation électrique chez eux et insister sur la formation en électromécanique. Tout le monde est maintenant formé. Le Taycan représentera pas moins de 30% de nos ventes en 2020", détaille Didier t’Serstevens, directeur de Porsche Import.

"Sur un an, on va livrer l’équivalent d’un an et demi de commandes."
Didier t’Serstevens
Directeur de Porsche Import

Porsche a vendu la bagatelle de 2754 voitures en Belgique en 2019. On pourrait donc facilement en déduire que Porsche pourrait écouler plus de 900 Taycan en 2020. Le patron de Porsche ne nous contredit pas, mais il rappelle que cette année sera particulière pour la Taycan. "Sur un an, on va livrer l’équivalent d’un an et demi de commandes", rappelle-t-il, car les commandes étaient déjà ouvertes depuis plusieurs mois. En clair, lors d’une année normale, la Porsche Macan reste le modèle le plus vendu.

117 millions par an pour D'Ieteren

La Porsche Taycan commence à 110.500 euros TVAC dans sa version 4S, les versions Turbo et Turbo S à respectivement 157.800 et 191.724. Il va de soi que ce sont les 4S qui se vendent le plus. Rappelons au passage que les Porsche électriques sont 100% déductibles alors que les hybrides de la gamme ne sont plus aussi avantagées fiscalement que par le passé suite aux changements législatifs. Si on prend des Taycan vendues à une moyenne de 130.000 euros, les 900 véhicules représentent à eux-seuls, 117 millions d’euros de chiffres d’affaires annuel pour D’Ieteren Auto.

Mais chez Porsche, on trouve les chiffres vulgaires. On préfère parler légende, etc. La Taycan apporte aussi de nouvelles opportunités de business. Porsche est actuellement en train de repérer les endroits où se trouvent naturellement leurs clients pour leur proposer des chargeurs à destination. Ces points de recharges sont ensuite renseignés dans les voitures de tous les conducteurs Porsche par l’Allemagne. Pour ces derniers la charge est gratuite, pour les autres, les partenaires peuvent choisir ou pas d’ouvrir ces points de recharge. "On a eu des contacts avec les endroits où vont nos clients. Vous trouverez des chargeurs au San Marco Village ou au restaurant L’Eau Vive. Nous sommes aussi en discussions avec la Bute Aux bois. C’est un projet qui démarre", détaille le patron.

Un objet de collection

On imagine en effet que ce service pourrait attirer une clientèle de Porsche intéressante pour ce type d’établissements. "Les gens ne sont pas toujours conscients que la carte EDI donne aussi accès à 100.000 bornes dans 25 pays européens. L’usine est active dans Ionity qui veut établir 400 points de recharge rapides en Europe en 2020", rappelle le patron.

C’est peut-être cela également qui a fait que la Porsche Taycan est annoncée comme un véritable blockbuster du haut de gamme en Belgique. Mais il se murmure aussi que la Porsche électrique, première du nom, deviendrait dès l’achat un objet de collection.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n