D'Ieteren trouve un partenaire pour Belron

©BELGAIMAGE

D'Ieteren a trouvé un acquéreur pour les 40% de Belron (connnu en Belgique sous la marque Carglass) qu'il souhaitait céder pour financer la diversification de ses activités. C'est le groupe de private equity américain CD&R qui a remporté le morceau.

Le groupe de services automobiles D’Ieteren  et Clayton, Dubilier & Rice (CD&R), une société d’investissement internationale privée, ont annoncé ce dimanche soir qu’elles entraient en négociations exclusives au terme desquelles des fonds gérés par CD&R pourraient acquérir une participation de 40% dans le groupe Belron, le leader mondial du marché de la réparation et du remplacement de vitrage automobile, connu en Belgique sous la marque Carglass. 

Selon l’accord proposé, D’Ieteren et le management garderaient une participation de 60% dans la société. L’accord proposé valoriserait Belron à 3 milliards d’euros (valeur d’entreprise) ce qui, après déduction de la dette ajustée (incluant le paiement d’un dividende de 453 millions d’euros), se traduirait par une valeur des fonds propres d’environ 1.550 millions d’euros.

L’accord proposé est sujet à un processus d’information et de consultation avec le comité d’entreprise de Belron France, ainsi qu’à l’approbation par les autorités réglementaires et de concurrence concernées. 

"Nous serions heureux de voir CD&R devenir un actionnaire stratégique au sein de notre activité. CD&R est réputée comme partenaire de confiance et à valeur ajoutée, qui joue un rôle constructif vis-à-vis des sociétés dans lesquelles elle investit. Nos discussions ont mené à un très haut niveau d’alignement entre nous et le management sur les moyens à mettre en œuvre pour soutenir la croissance à long-terme de l’activité, en capitalisant sur un service hors pair à nos clients, d’excellentes relations avec les assureurs et autres partenaires, des marques d’exception et des collaborateurs extraordinaires", a déclaré Axel Miller, CEO de D’Ieteren, dans un communiqué. 

Diversification

L'importateur des marques Volkswagen en Belgique avait décider de vendre une partie de Belron pour réaliser des investissements supplémentaires dans ses activités qui ont le vent en poupe avec un potentiel de croissance important. Le groupe a dernièrement élargi l'éventail de ses activités en acquérant l'entreprise italienne Moleskine (carnets de notes et accessoires de lecture) et, via Belron, CARe Carrosserie Belgique, une entreprise spécialisée dans la réparation automobile.

Mais pour mener à bien ses projets, il lui faut du cash. Trois candidats, dont CD&R, étaient sur les rangs pour racheter les 40% de Belron.

 


Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect