Jaguar Land Rover va supprimer 4.500 emplois

©Bloomberg

Le constructeur auto Jaguar Land Rover va se séparer d'environ 10% de ses effectifs, soit 4.500 emplois, au Royaume-Uni. Il se dit affecté par la chute des ventes en Chine et les incertitudes du Brexit.

Le premier constructeur automobile britannique, Jaguar Land Rover (JLR), filiale de Tata Motors, s'apprête à annoncer la suppression de plusieurs milliers de postes. JLR va supprimer 4.500 emplois au Royaume-Uni, soit environ 10% de ses effectifs, affecté notamment par une chute des ventes en Chine, une déprime des ventes de véhicules diesel et les incertitudes du Brexit.

5.000
emplois
Jaguar Land Rover va supprimer jusqu'à 5.000 emplois au Royaume-Uni, soit plus de 10% de ses effectifs.

Le groupe, qui emploie plus de 40.000 personnes au Royaume-Uni, a déjà réduit sa production dans deux usines en Angleterre, ce qui a affecté un millier d'intérimaires. 

Jaguar Land Rover a dévoilé un plan pour à la fois réduire les coûts et augmenter la génération de trésorerie de 2,5 milliards de livres (2,8 milliards d'euros).

Les suppressions d'emplois viseront principalement des postes dans les services administratifs, de marketing et de direction, mais le personnel de production devrait également être touché. 

En juillet, le directeur général constructeur automobile, Ralf Steph avait menacé de réduire ses dépenses au Royaume-Uni en cas de Brexit dur.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect