Les Saoudiens pourraient aider Musk à sortir Tesla de la Bourse

©REUTERS

Le fonds souverain saoudien est en discussions en vue de devenir un investisseur significatif si Tesla est retiré de la Bourse.

Le Public Investment Fund, le fonds souverain saoudien qui détient déjà 5% de Tesla, mène des discussions qui pourraient aboutir à faire de lui un investisseur significatif dans Tesla dans le cadre du plan d'Elon Musk de retirer l'entreprise de la Bourse, selon une personne bien au courant des plans de ce fonds, citée anonymement par l'agence de presse Bloomberg. Le Public Investment Fund explore comment il peut être impliqué dans le deal potentiel, ajoute-t-elle.

Les discussions ont commencé après le tweet controversé du patron de Tesla, le 7 août, déclarant qu'il envisageait de retirer l'action du constructeur de voitures électriques de la Bourse.

Le PIF voit son investissement dans Tesla comme un moyen stratégique de se couvrir contre les fluctuations dans le pétrole, a ajouté la source anonyme. Aucune décision définitive n'a encore été prise d'augmenter la participation, ni de combien, mais des négociations sont en cours.

La participation actuelle du fonds souverain saoudien est valorisée à quelque 2 milliards de dollars. Le gouvernement saoudien veut doter le PIF de 2.000 milliards de dollars pour qu'il aide à diversifier l'économie du royaume, dépendante du pétrole.

Elon Musk avait affirmé sur Twitter disposer du financement nécessaire à un tel retrait de la Bourse. Le coût de la transaction pourrait s'élever à au moins 50 milliards de dollars s'il conservait sa participation de 20%.

La voie classique pour retirer une entreprise de la cote est un LBO (leverage buy out), c'est-à-dire qu'une société externe ou des fonds d'investissements rachètent les actions en circulation avec de l'argent emprunté le plus souvent auprès des banques ou d'investisseurs avec des poches pleines.

Elon Musk, qui rêve d'envoyer des touristes sur la Lune et de relier en un temps record des grandes villes par des trains futuristes, pourrait donc peut-être compter sur le fonds souverain saoudien pou rmener à bien son opération.

Des discussions pour retirer Tesla de la cote ont déjà eu lieu l'an dernier entre Musk et le groupe SoftBank, mais avaient échoué.

Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content