Les fleet managers voient l'électrique décoller

©REUTERS

Longtemps réfractaires à l’idée de diminuer les véhicules diesel dans les flottes de voitures, les fleets managers semblent commencer à voir les choses différemment.

Une étude commune de Renta, Traxio et Febiac sur les voitures de société, montre que les fleet managers voient la part du diesel diminuer considérablement dans le marché professionnel. Selon eux, d’ici 2028, à peine 19% du marché sera encore diesel (45% en 2023). Le diesel pèse encore 89% à l’heure actuelle.

Dans un premier temps (entre aujourd’hui et 2023), la part des véhicules essence devrait progresser de 7% à 20% pour retomber à 14% en 2028. Mais c’est surtout la part des véhicules hybrides et électriques qui va décoller.

62%
Les fleets managers pensent que le marché sera à 62% électrique d’ici 2028. 30% pour l’électrique rechargeable et 32% pour le pur électrique.

En tout, la part des véhicules électriques et hybrides devrait atteindre 62% du marché d’ici 2028. Dès la mi-2018, l’électrique rechargeable devrait atteindre 5% du marché contre 2% aujourd’hui, puis 22% en 2023 et 30% en 2028. Toujours selon les fleet managers, le pur électrique passera de 2 à 9% du marché d’ici à 2023 pour totaliser 32% en 2028 et devenir la première motorisation.

Il est intéressant de noter que les fleet managers sont bien plus optimistes que les conducteurs lambda de voitures de société qui pensent que l’électrique pure ne pèsera que 9% du marché en 2028. Le gaz (CNG et LPG) devrait, de son côté, représenter 5% d’ici 2028, que ce soit pour les conducteurs ou les fleet managers.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés